AGENCY PRESS INTERNET COUNCIL LL COMPANY PRODUCTION & POST-PRODUCTION DIACONESCO.TV - 06-32-17-36-33 mail : diaconesco@uno.it

14 octobre 2020

LA NOUVELLE CAMERA PROFESSIONNELLE COMPACTE LA RED KOMODO EN 6K

RED

RED KOMODO – Caméra 6K

 

Présentation de la Caméra RED KOMODO 6k

KOMODO-Back

La RED KOMODO est une caméra cinéma 6K ultra-compacte qui bénéficie d’une superbe qualité d’image grâce à sa gestion des couleurs et à son capteur Super 35mm Global Shutter CMOS de 19,9MP. Ce dernier révolutionne la technique en éliminant le besoin de sacrifier la plage dynamique tout en répondant à la norme d’imagerie RED sans aucun compromis créatif ou technique.

RED a choisi d’intégrer un monture RF sur sa KOMODO. Ainsi, vous bénéficiez d’une monture à large diamètre qui réceptionne plus de lumière. Cette monture offre également flexibilité et compatibilité grâce aux nombreux adaptateurs d’objectif différents, tels que les montures Canon EF, PL et Leica M.

Un écran tactile haute résolution est également présent pour vous faciliter son utilisation et gagner en productivité. Il vous permet de prévisualiser rapidement vos contenus et de parcourir les menus.

Pour enregistrer votre contenu, vous aurez besoin d’une carte CFast 2.0, qui est un média largement accessible, standardisé et fiable.

Côté alimentation, la KOMODO intègre un port d’alimentation DC IN et peut également être alimentée à l’aide de deux batteries de style Canon BP.

Que vous travailliez sur une production cinématographique majeure avec plusieurs caméras ou que vous soyez un créateur de contenu en déplacement, KOMODO répondra à tous vos besoins.

KOMODO-Btm2

Points forts de la RED KOMODO

  • Capteur Super 35mm Global Shutter CMOS de 19,9MP
  • Enregistrement vidéo 6K à 40ips
  • Facteur de forme ultra-compact (10x10cm)
  • Plage dynamique 16+ stops
  • Monture RF polyvalente (possibilité d’utiliser des adaptateurs pour EF, PL et autres)
  • REDCODE RAW, désormais simplifié
  • Sortie 12G-SDI
  • Science de la couleur cinématographique avec IPP2

KOMODO-Side-3

DESCRIPTIFES TECHNIQUES DE LA RED KOMODO 6K

Caractéristiques du capteur

CAPTEUR :  Super 35mm Global Shutter CMOS 19.9 MP

PIXELS EFFECTIFS : 6144 (h) x 3240 (v)

TAILLE DU CAPTEUR :  27.03 mm x 14.26 mm (Diagonal 30.56 mm)

PLAGE DYNAMIQUE :  16+ stops

 

Monture

TYPE : RF

Accepte les adaptateurs d’objectif à monture RF Canon pour un choix d’objectifs divers

Prend en charge Canon EF avec une communication électronique complète via des adaptateurs de monture Canon RF compatibles et prend en charge les objectifs RF à commande mécanique

(le contrôle électronique des objectifs Canon RF n’est pas pris en charge pour le moment)

 

Enregistrement

MAX DATA RATES  : Jusqu’à 280 MB/s en utilisant des cartes mémoire RED Pro CFast et CFast 2.0 qualifiées

REDCODE RAW MAX FRAME RATES :

40 ips en 6K 17:9 (6144 x 3240)

50 ips en 5K 17:9 (5120 x 2700)

60 ips en 4K 17:9 (4096 x 2160)

120 ips en 2K 17:9 (2048 x 1080)

 

PLAYBACK FRAME RATES (PROJECT TIME BASE) : 23.98, 24, 25, 29.97, 30, 50, 59.94, 60 ips, toutes résolutions

BEST AVAILABLE REDCODE SETTINGS :

REDCODE HQ, MQ et LQ en 6K 17:9 (6144 x 3240) jusqu’à 40 ips

REDCODE HQ, MQ and LQ en 4K 17:9 (4096 x 2160) jusqu’à 60 ips

REDCODE HQ, MQ and LQ en 2K 17:9 (2048 x 1080) jusqu’à 120 ips

 

REDCODE RAW ACQUISITION FORMATS :

6K 17:9 (6144 x 3240) 2:4:1 et 16:9

5K 17:9 (5120 x 2700)

4K 17:9 (4096 x 2160)

2K 17:9 (2048 x 1080)

 

APPLE PRORES :

4K (4096 x 2160) en ProRes 422 HQ et ProRes 422 jusqu’à 60 ips

2K (2048 x 1080) en ProRes 422 HQ et ProRes 422 jusqu’à 120 ips

KOMODO-Top4

Général

MATÉRIAU : Alliage d’aluminium

POIDS :  0,95kg (sans body cap et carte CFast)

TYPE DE BATTERIE : 2 slots pour batteries Canon BP-9XX

ENTRÉE D’ALIMENTATION CC : +7 à +17 V CC via le port DC-IN à 2 broches intégré

TEMPÉRATURE DE FONCTIONNEMENT : 0°C à 40°C

TEMPÉRATURE DE STOCKAGE : -20°C à 50° C

HUMIDITÉ RELATIVE DE STOCKAGE : 0% à 85% sans condensation

KOMODO-Front-2 6k

Autres Caractéristiques

GESTION DES COULEURS :

Pipeline de traitement d’image (IPP2)

Prend en charge les LUT 3D 33x33x33

Prend en charge l’importation de CDL

AUDIO :

Microphones stéréo numériques à double canal intégrés, non compressés, 24 bits 48 kHz

Double canal supplémentaire via prise audio 3,5 mm intégrée, non compressé, 24 bits 48 kHz

TÉLÉCOMMANDE :

WiFi pour le contrôle de la caméra via une antenne interchangeable avec connexion SMA

Genlock, Timecode-in, GPIO et Ctrl (RS232) via le port EXT 9 broches intégré

Contrôle filaire via l’adaptateur KOMODO Link, en utilisant USB-C ou Gigabit Ethernet (compatible USB-C vers Ethernet, adaptateur requis) permettant le contrôle de la caméra et live MJPEG preview du flux vidéo.

KOMODO-STARTER-PACK

SORTIES DU MONITEUR :

12G-SDI intégré avec modes 6G-SDI et 3G-SDI

12G-SDI: jusqu’à 4096 x 2160 4: 2: 2 pour 60p

6G-SDI: jusqu’à 4096 x 2160 4: 2: 2 pour 30p

3G-SDI: jusqu’à 2048 x 1080 4: 2: 2 pour 60p

1.5G-SDI: jusqu’à 2048 x 1080 4: 2: 2 pour 30p, 24p

Timecode SMPTE, métadonnées HANC, audio 24 bits 48 kHz

OPTIONS DU MONITEUR :

Écran tactile LCD intégré de 2,9″ de 1 440 x 1 440 avec aperçu et contrôle de la caméra

Flux vidéo de prévisualisation en direct sans fil via WiFi 2.4Ghz / 5Ghz pour le cadrage.

KOMODO-PRODUCTION-PACK2

Logiciel

RED CONTROL : Accédez aux commandes complètes de la caméra et à l’aperçu en direct à partir d’appareils iOS ou Android. Disponible sur l’App Store d’Apple et le Google Play Store. RED CONTROL fonctionne sans fil ou câblé via l’adaptateur KOMODO Link (vendu séparément).

SON PRIX CONSEILLE DE VENTE ENVIRON : 5 450 EUROS TTC

Posté par INTERNETCOUNCIL à 14:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 octobre 2020

LES NOUVEAUX BOITIERS DE LA CELEBRE MARQUE HASSELBLAD UN MUST DE PLUS POUR LA PHOTOGRAPHIE ET LA VIDEO

Boitier HASSELBLAD 907X - CFV II 50 C

2




Avec le dos numérique CFV II 50C et le boîtier 907X, l'histoire photographique de Hasselblad est réunie dans un seul système. Faites le pont entre le passé et le présent avec la version modernisée du CFV II 50C sur un appareil photo Hasselblad système V classique. Associez le CFV II 50C au 907X pour créer une toute nouvelle combinaison qui permet de prendre des photos avec une grande variété d'objectifs Hasselblad, depuis le système V jusqu'à nos objectifs XCD modernes.

907X

Plus petit boîtier moyen format de Hasselblad et pesant seulement 200 g, le 907X est extrêmement fin, léger et conçu pour une combinaison optimale avec le CFV II 50C afin de créer un ensemble hautement compact pour la photographie. L'association du 907X au CFV II 50C permet de prendre des photos avec une large gamme d'objectifs Hasselblad, y compris tous les objectifs XCD et tous les objectifs HC/HCD, système V et XPan via des adaptateurs.

1



CFV II 50C

Le dos numérique CFV II 50C modernisé est doté d'un capteur CMOS moyen format de 50 mégapixels, calibré individuellement pour des performances optimales, avec une profondeur de couleur exceptionnelle, une plage dynamique étendue de 14 diaphragmes et la possibilité de faire de superbes photos JPEG en pleine définition. La technologie Solution couleurs naturelles de Hasselblad est intégrée dans le système de l'appareil photo, offrant des tons impeccables et réalistes qui correspondent à ce que l'œil humain voit. Plus ergonomique que son prédécesseur, le CFV II 50C est désormais muni d'un écran tactile à l'arrière et d'un emplacement interne pour batterie, ce qui le rend encore plus compact et plus élégant. Dos autonome compatible avec la plupart des appareils photo du système V, le CFV II 50C se combine avec le 907X, le boîtier d'appareil photo pour offrir toujours plus de créativité.

CONSTRUISEZ VOTRE PROPRE SYSTÈME HASSELBLAD

Le dos numérique CFV II 50C est compatible avec la plupart des appareils Hasselblad système V fabriqués à partir de 1957, en plus des chambres techniques, ce qui permet de combiner facilement la photographie analogique et la photographie numérique. Lorsque ce dos est associé au boîtier 907X, le photographe a accès à l'ensemble de la gamme d'objectifs XCD, et dispose ainsi des fonctions de mise au point automatique et d'auto-exposition. Contrairement aux anciens modèles du CFV qui ont peu de véritables options grand-angle, la combinaison CFV II 50C et 907X donne accès à d'excellents objectifs grand-angle, notamment les XCD 21 et 30. Cette combinaison rappelle beaucoup l'appareil Hasselblad SWC, mais possède des objectifs remplaçables. Tous les objectifs HC/HCD, système V et XPan peuvent également être utilisés lorsqu'ils sont couplés avec les adaptateurs XH, XV, et XPan, respectivement. Afin d'élargir encore plus la gamme d'options d'objectifs, le 907X est compatible avec une large variété d'adaptateurs et objectifs tiers.

UN DESIGN QUI RÉSISTE AU TEMPS

Avec son look intemporel, son facteur de forme, sa couverture en simili-cuir et ses bords chromés similaires à ceux des magazines originaux de films système V, le CFV II 50C incarne l'héritage de Hasselblad, axé sur le design. En associant ce dos numérique au 907X, le plus petit boîtier moyen format de Hasselblad, on obtient un boîtier très compact et élégant. Alliant une technologie moderne à une esthétique classique rappelant celle de l'appareil Hasselblad SWC, le CFV II 50C et le 907X ainsi combinés sont un clin d'œil à l'histoire de Hasselblad et à sa qualité d'image inégalée.

INCLINEZ. TOUCHEZ. PINCEZ. BALAYEZ.

L'écran inclinable moderne du CFV II 50C est doté d'une interface tactile intuitive avec des options de balayage et la fonction Pincer pour zoomer quand vous parcourez les images. Une fréquence d'images élevée de 60 images/seconde permet une vue en direct fluide grâce à l'affichage numérique. De plus, grâce à l'écran haute résolution et à une meilleure vue en direct, y compris la mise au point en surbrillance (focus peaking), la précision de la mise au point est nettement plus élevée, ce qui est particulièrement avantageux sur les appareils photo du système V avec une mise au point manuelle.

VOYEZ LE MONDE SOUS DIFFÉRENTS ANGLES

La combinaison du dos numérique CFV II 50C et du boîtier de l'appareil photo 907X offre une expérience photographique vraiment unique, surtout pour le style très classique de prises de vue du système V réalisées en tenant l'appareil au niveau des hanches. L'écran inclinable du CFV II 50C rend faciles la composition de l'image, la mise au point et la visualisation des images lors de la prise de vue sous cet angle distinct. Les photographes qui prennent des photos sur un appareil photo du système V avec le CFV II 50C ont la possibilité de les regarder soit par le viseur de l'appareil, soit par l'écran inclinable du dos numérique.

POINTS FORTS :

Capteur moyen format de 50Mpx
Technologies de pointe héritées du X1D II
14 diaphragmes de plage dynamique
Colorimétrie Hasselblad HNCS
Vidéo 2,7K et FullHD 1080p
Logiciel d'édition Hasselblad Phocus

3-m



Boitier nu, fourni sans objectif

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Capteur
CMOS Moyen Format 50Mpx 43.8x32.9mm

Résolution(s) vidéo
2,7K et 1080p

Format vidéo
16/9

Résolution Photo
50Mpx (8272x6200px)

Mode photo
Prise unique, continu, retardateur, interval, bracketing d'exposition, focus bracketing.

Variation ISO
Auto, 100, 200, 400, 800, 1600, 3200, 6400, 12800, 25600

Température de fonctionnement
-10°C à 45°C

Carte mémoire
Deux emplacements UHS-II SD Max 1TB

Connexions Port
USB-C : USB 3.0 (5Gbit/s)

Objectifs compatibles
Hasselblad XCD / HC, HCD, V et XPan avec adaptateurs

Taille
102x93x84mm

Poids
740g (CFV II 50C : 540g et 907X 200g)

Ecran
LCD 3.2" de 2,4M de points, inclinable à 90°

Vitesse max obturateur
1/2000

Microphone
Connectique In/Out

Wifi
802.11 b/g/n/a/ac (a et ac en fonction des régions)

Batterie
Batterie Li-ion 3400mAh

Autres spécifications
Couleurs 16bits et dynamique de 14 stops

Taille des pixels
5.3µmx5.3µm

GARANTIE CONSTRUCTEUR

2 ans*
*(certaines garanties nécessitent une inscription, voir conditions sur le site constructeur)

POIDS COLIS/TRANSPORT

861g

CONTENU DU CARTON

  • Dos numérique CFV50C II
  • Boîtier 907X
  • Batterie
  • Bouchon de protection pour le dos
  • Bouchon avant de protection pour boîtier 907x
  • Bouchon arrière de protection pour boîtier 907x
  • Prise secteur USB 220V
  • Câble USB-A vers USB-C de 80cm
  • Câble de synchro flash (input)
  • Câble de synchro flash (output)
  • Câble d'exposition CW
  • Cache noir de visée 33x44 pour le dépoli du boitier V
  • Courroie de cou
  • Guide de démarrage rapide
  • Livret de garantie
  • Document de clause de non-responsabilité et consignes de sécurité
  • Carte d'enregistrement auprès d'Hasselblad

Code EAN de "HASSELBLAD 907X 50C Boitier Nu (New)" : 7392544116136Nos 2 

 

Son prix de vente conseillé : environ 6.600 euros ttc

*******************************************

 Boitier HASSELBLAD X1D II 50C

ASSELBAD BOITIER 1

 



Le X1D II 50C est un appareil photo numérique moyen format compact et puissant. Ce boîtier au design récompensé par le monde de la photo est équipé d'un capteur CMOS 50 mégapixels dans un boîtier léger et portable. Ce X1D II 50C bénéficie d'un rendu exceptionnel des couleurs. Sa plage dynamique de 14 diaphragmes et sa technologie HNCS offrent au X1D II 50C des tons impeccables et réalistes semblables à ce que l'œil humain voit.

La réelle amélioration entre la version 1 et la version 2 du X1D se situe au niveau de la rapidité globale du système : le délai d'obturation, la durée d'indisponibilité du capteur de 50mpx ainsi que le temps de démarrage ont été drastiquement réduits, de moitié par rapport à la gen One. Le système électronique a également été revu. Il comprend un écran tactile 3,6 pouces et un viseur électronique optimisé, d'une définition supérieure avec une fréquence d'images plus élevée et un contrôle plus rapide et plus intuitif de l'interface utilisateur.

Il dispose d'une compatibilité complète avec les objectifs, les accessoires et les adaptateurs du système X, XH/XV, ainsi que toute la gamme d'objectifs XCD. Le X1D II 50C permettra de photographier le monde qui vous entoure comme aucun autre appareil. Hasselblad, l'excellence suédoise pour la photographie.

Points Forts
Boîtier hybride Hasselblad X1D II 50C design et ergonomique - Version 2
Rapidité globale augmentée par rapport à la génération I
Technologie HNCS pour des couleurs naturelles
Écran tactile lumineux de 3,6 pouces
Viseur électronique optimisé
Capteur CMOS 50Mp
Vidéo 2,7K à 29,97i/s

BOITIER NU ASSELBAD 2



X1D II 50C, un hybride compact et puissant !
Le X1D II 50C bénéficie d'un design primé en conservant l'élégance et l'ergonomie du boîtier de la première génération. Son électronique améliorée comprend un écran tactile agrandi de 3,6 pouces et un filtre EVF amélioré, une fréquence de rafraîchissement de l'affichage en direct plus rapide, un contrôle intuitif et une interface utilisateur encore plus fluide.

La connexion via USB-C ou Wi-Fi à Phocus Mobile 2 de Hasselblad permet de créer un flux de travail efficient à la demande, de l'appareil photo à l'iPad Pro ou à un iPhone. Cet hybride pourra utiliser une vaste gamme d'optiques de haute qualité, notamment les objectifs XCD, HC / HCD, XPan et V System avec adaptateur pour une créativité infinie.
Hasselblad Natural Color Solution pour des images en haute qualité !

Léger et portable, le X1D II 50C permet de profiter de la puissance du format moyen dans un encombrement inférieur à celui de la plupart des appareils photo plein format 35 mm. Calibré individuellement pour des performances optimales, son grand capteur CMOS moyen format de 50 mégapixels (43,8 x 32,9 mm) offre une profondeur de couleur exceptionnelle et une immense plage dynamique de 14 arrêts.

La technologie Hasselblad Natural Color Solution est intégrée au système de l'appareil photo, offrant ainsi des tons superbes et fidèles à la réalité qui correspondent à ce que l'oeil humain voit. Alliant forme et fonctionnalité dans un design ergonomique inspiré de la première génération primée, le X1D II 50C continue de fournir aux créatifs une incroyable qualité d'image Hasselblad, avec des images RAW 16 bits et désormais des JPEG haute résolution, dans un design compact et léger.
L'interface utilisateur par Hasselblad

Hasselblad met un point d'honneur à apporter aux photographes la meilleure expérience possible. Le formidable écran arrière tactile 3,6 pouces 2,36 millions de points du X1D II 50C et le filtre EVF OLED amélioré de 3,69 millions de points sont mis à jour avec une résolution plus élevée, permettant une évaluation plus précise des images après capture. Avec un grossissement amélioré de 0,87x, le facteur EVF du X1D II 50C est maintenant plus grand, ce qui vous permet de voir la situation dans son ensemble.

De plus, le système de menus est désormais accessible lorsque vous regardez dans le viseur électronique, offrant ainsi une plus grande facilité d'utilisation par temps ensoleillé. S'appuyant sur l'interface utilisateur intuitive de la génération précédente, qui permet de parcourir les images par pincement au zoom et par balayage, le X1D II 50C est plus réactif, offrant une navigation plus rapide dans son système de menus.

Des ajouts supplémentaires à l'affichage arrière facilitent la mise au point avec le placement par glisser-déposer de point autofocus et les changements de taille de point autofocus avec le mouvement du doigt pincé / écarté. Avec un temps de démarrage plus court, une vue en direct avec une fréquence de rafraîchissement plus rapide de 60 ips, un délai d'obturation et un délai de mise en veille réduit entre les images, le X1D II 50C crée une expérience utilisateur encore plus fluide qu'auparavant !

La vidéo est désormais possible avec des résolutions 2,7K ou 1080p. La vidéo au format 16/9 utilise la totalité du capteur pour un rendu impressionnant. Codec H.264 et encodage 4:2:0 8bits sont au rendez-vous.
Mise à jour de l'électronique

L'électronique du X1D II 50C, upgradée, permet une expérience plus réactive, y compris un aperçu plus rapide des images, ainsi qu'une évaluation plus rapide après la capture. En outre, une cadence de prise de vue plus élevée de 60 ips rend la visualisation en direct plus fluide à la fois dans le viseur électronique et sur l'écran arrière. La résolution beaucoup plus élevée de l'écran d'affichage arrière (1024x768) offre une expérience de visualisation des images plus vivante et fidèle à la réalité.

En outre, le X1D II 50C permet désormais d'obtenir des images JPEG haute résolution de haute qualité avec les couleurs de la marque Hasselblad. Les deux logements pour carte SD, prenant désormais en charge la norme UHS-II plus rapide, garantissent un espace de stockage optimal ou la possibilité de sauvegarder des images sur une seconde carte lors de la prise de vue.
Une connectivité totale !

La connectivité Wi-Fi et USB-C intégrée crée un flux de travail photographique portable avec exportation d'images sans fil ou captive et prise de vue captive avec Phocus Mobile 2. La prise de vue captive s'applique également à la version de bureau de Phocus, le logiciel disponible pour Mac et PC. Un module GPS interne permet en option la géolocalisation automatique des images.

Deux fentes pour carte SD garantissent un espace de stockage optimal ou la possibilité de sauvegarder des images sur une seconde carte lors de la prise de vue. Le X1D II 50C permet le chargement de la batterie dans l'appareil photo via USB via un ordinateur, un chargeur ou une banque d'alimentation.
Phocus mobile 2 pour un flux de travail monade

En élargissant les possibilités du flux de production Hasselblad, Phocus Mobile 2 porte le processus de retouche d'images à un nouveau niveau, portable. Bénéficiez ainsi d'un même environnement de travail "numérique" qu'en studio ! Compatible avec le X1D II 50C via USB-C ou Wi-Fi, l'application Phocus Mobile 2 est prise en charge sur les modèles iPad Pro, iPad Air 2019 et iPhone, permettant au photographe en déplacement de disposer d'un flux de travail plus rapide et plus transparent.

Avec Phocus Mobile 2, les utilisateurs pourront importer, éditer et évaluer des images RAW, ainsi que des images JPEG de qualité supérieure directement sur leur appareil. D'autre part, Phocus Mobile 2 prendra en charge l'exportation d'images de qualité optimale, la prise de vue en mode connecté et le contrôle direct de l'appareil photo.
Un boîtier en symbiose totale avec le photographe

Adoptant le design primé de la première génération, le X1D II 50C perpétue la tradition de mélange de formes et de fonctions de Hasselblad pour une expérience de manipulation en douceur. Fabriquées à partir d'aluminium solide de très haute qualité et conçues avec une surface lisse laissant uniquement apparaître les boutons “physiques” les plus importants, toutes les autres commandes sont centralisées sur l'écran tactile arrière.

L'obturateur intégré aux objectifs Hasselblad au lieu du boîtier de l'appareil photo permet de minimiser le poids et la taille du X1D II 50C, ce qui permet une forme très compacte. Toutes ces features font du X1D II 50C un boîtier qui ne fait qu'un avec le photographe, en totale symbiose avec lui, prolongeant ainsi son regard et sa créativité de la plus belle des façons.
Une ergonomie stupéfiante !

La prise en main du X1D II 50C est ferme, permettant ainsi une prise de vue facile et confortable. Un emplacement pour batterie interne est intégré à sa poignée. En cliquant simplement dessus, la batterie est éjectée en douceur en faisant glisser le loquet de dégagement, puis en appuyant une fois.
Une gamme d'optiques haut de gamme de 21 à 500 mm

Ce boîtier est livré nu, sans objectifs mais la marque suédoise vous propose un choix pléthorique d'objectifs pour satisfaire tous vos besoins. La prise de vue avec le X1D II 50C donnera ainsi accès à la gamme complète d'optiques de format moyen de très haute qualité Hasselblad, notamment les 9 objectifs XCD, les 12 objectifs HC / HCD (et le convertisseur H 1.7x) avec l'adaptateur XH, en plus des autres accessoires du système H, Objectifs XPan via l'adaptateur XPan et objectifs V System avec l'adaptateur XV.

Tous les objectifs XCD et HC / HCD sont dotés d'un obturateur central offrant une synchronisation totale du flash, y compris jusqu'à 1 / 2000e de seconde pour tous les objectifs du système X. Fabriquées à partir de composants métalliques durables, les optiques Hasselblad ont été rigoureusement testées pour garantir des performances optimales et une superbe qualité d'image.
Des performances de premier plan pour un zoom compact

Dans les autres choix d'objectifs, Hasselblad apporte une neuvième option à sa gamme d'objectifs X System : l'objectif zoom XCD 3,5-4,5 / 35-75. Offrant la même qualité d'image, bord à bord, que les objectifs principaux XCD, ce zoom compact de moyenne gamme extrêmement performant couvre un angle grand angle modéré à des focales courtes pour le téléobjectif.

Idéal pour photographier des paysages et les portraits, cet objectif conviendra parfaitement aux photographes qui cherchent à limiter au maximum le nombre d'accessoires et leurs équipements lors de leurs voyages, sans toutefois compromettre la qualité de leurs images. Comme le reste de la gamme d'objectifs XCD, le XCD 35-75 est doté d'un obturateur central intégré, offrant des temps d'exposition allant de 68 minutes à 1 / 2000e de seconde avec une synchronisation intégrale du flash.

BOITIER ASSELBAD 3

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Capteur CMOS, 50 megapixels
Pixels 8272 × 6200 pixels, 5.3 × 5.3 µm
Type écran 3.6 inch TFT 24-bit, 2.36 million-dot, tactile
Format fichiers Hasselblad 3FR RAW, JPEG
Cartes mémoires supportées Carte SD UHS2 UHS-II
Vidéo 2,7K à 29,97i/s
Audio Audio In/Out
Obturateur 68 minutes à 1/2000 s
Flash -3 à +3 entre ISO 100 à 6400 | Compatible avec SB-300, SB-500, SB-5000, SB-700, SB-900, SB-910
Alimentation Li-ion 7.27 VDC/3400 mAh
Dimensions 148 x 97 x 70 mm
Poids 650g
WiFi 802.11 b, g, n, a, ac
GPS Intégré
Sensibilité ISO ISO Auto, 100, 200, 400, 800, 1600, 3200, 6400, 12800 et 25600
Monture pour Objectifs XCD ou autre Hasselblad et tierce partie avec adaptateur
Contrôle Interface tactile comprenant glissement, défilement et pincement / diffusion pour zoomer. Poignée de la caméra avec des boutons et Roulettes de défilement. De nombreuses fonctions et paramètres de l'appareil photo peuvent être contrôlés à partir d'un ordi
Mise au point Mise au point automatique et manuelle. Mise au point manuelle instantanée. Mise au point automatique par détection contraste. Zoom 100% ou Focus Peaking disponible en mode mise au point manuelle. Mise au point automatique sélectionnable jusqu'à 117 points
Mesure exposition Spot, centre pondéré et centre.
Connexion USB USB 3.0 (5 Gbit/s) Type-C
Gestion des couleurs Hasselblad Natural Colour Solution (HNCS)
Systèmes et OS Macintosh: OS X version 10.12.2 ou ultérieure. PC: XP / Vista / Windows 7 (32 et 64 bits) / 8/10.
Tablettes iPad Pro ou iPad Air (2019 et plus tardif)

LOGICIEL

Nom Phocus pour Mac et Windows. Compatible avec Adobe Photoshop Lightroom® et Adobe Camera Raw®
Autres Phocus Mobile 2, avec prise en charge de la connexion connectée via USB-C

GARANTIE CONSTRUCTEUR

2 ans*
*(certaines garanties nécessitent une inscription, voir conditions sur le site constructeur)

POIDS COLIS/TRANSPORT

1.661Kg

CONTENU DU CARTON

  • 1 x Boitier X1D II 50C (sans objectif)
  • 1 x Batterie
  • 1 x Chargeur de batterie
  • 1 x Câble USB 3
  • 1 x Bouchon de boitier
  • 1 x Dragonne
  • 1 x Quick Start Guide

Code EAN de "HASSELBLAD X1D II 50C Boitier Nu (New)" : 7392544114231

Son prix de vente conseillé : environ 6.000 euros ttc

***********************************************************************

Quelques objectifs 

 

1 (1) TELEOBJECTIF

1-m (1)

1-m

Posté par INTERNETCOUNCIL à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2020

L' INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE DU 7 ème ART AU SIÈCLE DERNIER RÉSISTERA-T-ELLE AU XXIème SIÈCLE FACE AU COVID-19 ?

L’industrie cinématographique du 7 ème art au siècle dernier résistera-t-elle au XXI ème siècle face au Covid-19 ?

le cinéma

Editorial de Gérard Diaconesco 

Nous avons vécu au siècle dernier des moments de rêve exceptionnels avec la venue de l'Art cinématographique, à ses débuts tout en noir et blanc et muet, par la suite après la première guerre mondiale avec l'arrivée du cinéma parlant et musicale en noir et blanc. Puis la magie de l'invention de la couleur avec par la suite l'arrivée du procédé en Cinémascope couleur grand écran qui permit aux grands producteurs mondiaux de films, en grande majorité américains, de mettre en scène d'immenses fresques tant historiques que romancières.

images2 - cinéma

Techniquement durant tout le XX ème siècle ce fut longtemps le règne de la "péloche", celui de la pellicule cellulose perforée aux différentes dimensions de formats ( 9,5 m/m, 8 m/8, super 8 m/m, 16 m/m, 35 m/m, etc... ) et aussi aux différentes vitesses de prises de vues selon le type de caméras de tournages utilisées ( 18 images/ seconde, 24 images / seconde etc... ).

Mais avec l'homme toujours à la recherche d'innovations nouvelles en matière de technologies, et au tout début de la révolution de l’ère informatique en cette fin de XXème siècle, va apporter aussi celui de nouveaux procédés techniques dans l’industrie cinématographique : le tout Numérique, ce sera alors la mort définitive de la "péloche" au procédé dit analogique !

Grace au tout numérique tout est donc devenu permis en matière de tournage, mais surtout en matière de montage informatique pour les effets spéciaux, les trucages, les incrustations d'images ainsi que les procédés d'images en 3 D, etc ... 

Tout devient magique avec des coûts de production moindre ! Donc on peut dire que les films cinématographiques aussi bien pour le cinéma des grandes salles de spectacles, que pour celui des programmes télévisés ont permis de sortir de très nombreuses sagas et séries de films produits par un nombre considérable de différents grands et petits Producteurs répartis dans le monde entier jusqu'à aujourd'hui ! Ce choix fût donc prolifique et on pouvait dire, bien que parfois moyen voir médiocre,  ces films produits en masse ont rapporté d'immenses profits à ceux qui les ont produits et permis de faire rentrer de nombreuses devises dans les pays où ils ont été tournés !

Jusqu'à hier tout allait bien pour le monde de l'audiovisuel du Cinéma comme pour celui de la Télévision des chaines internationales, du travail pour tous, Producteurs, auteurs, réalisateurs, caméramans, monteurs, scénaristes, techniciens du spectacle, acteurs, figurants, présentateurs et animateurs de TV, Festivals du cinéma et de télévision, tout ce beau monde était heureux, sans oublier les spectateurs qui regardent tous ces films et programmes.

Mais voilà, patas-traque tout en peu de temps va s'effondrer, se briser, s'écrouler avec l'arrivée d'un petit virus sorti tout droit de la boite de Pandore que les hommes par mégarde ou intentionnellement venaient d'ouvrir, à savoir une pandémie mondiale dénommée "CORONAVIRUS-COVID-19" en 2019 !  Depuis cette date là ce fut la panique générale qui se répandit comme une trainée de poudre dans presque la totalité des pays du monde entier. Car avec cette pandémie du Codiv-19 qui depuis son apparition a tué moins de monde qu'une bonne grippe espagnole ou autre, les Etats avec leurs dirigeants en ont profité de mettre sous clef et leur tutelle les "mass médias" qui depuis fort longtemps sont en conflit avec leurs dirigeants qui mènent une politique d'austérité et de main mise sur tous les Peuples de notre pauvre TERRE soumise aux ordres d'un mondialisme qui ne veut pas dire son nom : celui d’un Ordre Nouveau Planétaire !

Donc ADIEU veaux, vaches, cochons, tout le monde doit se serrer la ceinture et se contenter de vaches maigres, sauf ceux qui sont aux manettes de la spéculation financière et boursière. Avec l'apparition obligatoire de porter un masque chirurgical dans les rues de nos villes, au travail, à l'école, de respecter la dis-tentation, parfois le confinement général de populations entières, de quarantaine et d'isolement, il devient bien difficile dans ces conditions de travailler pour produire de la richesse pour tout le monde. Cela va créer un chômage de masse, une récession économique, une grave crise bancaire et financière sans précédent, notre Humanité court tôt ou tard à sa perte et file tout droit dans le mur.

Tout devient difficile dans le travail sur les plateaux de Cinéma ou de Télévision avec une impossibilité de se côtoyer sans se toucher sur un lieu de tournage quelconque, qu'il soit en studio ou en extérieur, cela va de soit. Alors on stoppe ou on remet à plus tard la Production, et tout le monde se retrouve à pointer à Pôle Emploi pour toucher un éventuel revenu moindre du chômage... mais jusqu'à quand ? 

Le Monde va mal, notre Monde va mal, mais paradoxalement cela arrange nos édiles mondialistes qui espèrent que grâce à cette fausse pandémie amplifiée par les médias à leurs ordres ils pourront impunément continuer à se remplir les poches, alors que les Peuples affamés de pays entiers eux continueront à dépérir et disparaître.

Gérard Diaconesco

 

Cinéma au XXème siècle : 

Il était une fois Sergio LEONE ...

et Ennio MORRICONE ...

 

1:34:50EN COURS DE LECTURE
Maestro Ennio Morricone and his timeless masterpieces. NEW Video: Ennio Morricone “The Spaghetti Westerns Music” ...
33:34EN COURS DE LECTURE
À REGARDER PLUS TARD
AJOUTER À LA FILE D'ATTENTE
Je vous présente la plus grosse vidéo de la chaine : TOUT SAVOIR SUR SERGIO LEONE. Vidéo illustrée par les musiques de ...
52:35EN COURS DE LECTURE
13 k vuesil y a 1 an
DOCU SERGIO LEONE.
BIOGRAPHIE de 

Sergio Leone

Sergio Leone (prononcé en italien [ˈsɛrd͡ʒo leˈoːne]a), né le 3 janvier 1929 à Rome et mort le 30 avril 1989 dans la même ville, est un réalisateur et scénariste italien. Figure majeure du western spaghetti (qu'il popularise largement, sans toutefois l'inventer, ni adhérer à l'épithète), il réalise les films Pour une poignée de dollarsEt pour quelques dollars de plus et Le Bon, la Brute et le Truand, qui sont souvent considérés comme des classiques du cinéma, films qui révèlent l'acteur Clint Eastwood et le compositeur Ennio Morricone. Il est également célèbre pour la trilogie Il était une fois, composée de Il était une fois dans l'OuestIl était une fois la révolution et Il était une fois en Amérique.

Alors qu'il était apprécié par le public mais boudé par la critique et ses pairs de son vivant, son importance dans l'histoire du cinéma est par la suite reconnue. Leone réussit à s'imposer parmi les grands réalisateurs grâce à son style novateur, sa mise en scène et l'utilisation de la musique, composée par son collaborateur et ami Ennio Morricone. Plusieurs réalisateurs importants reconnaissent l'influence qu'il a eue sur leur travail ou l'admiration qu'ils lui portent, au premier rang desquels Quentin Tarantino.

Biographie

Les débuts

Sergio Leone est le fils de Vincenzo Leone dit Roberto Roberti, pionnier du cinéma italien réduit au chômage du fait de son opposition au fascisme1, et de l'actrice Bice Waleran (Edwige Valcarenghi de son vrai nom). Son père réalise le premier western italien, La Vampire indienne en 1913, dans lequel sa mère tient le rôle de l'Indienne. Par la suite, président des réalisateurs italiens, il réalise de nombreux films avec l'actrice Francesca Bertini et fait débuter l'acteur Lido Manetti. Sergio naît après 14 années de mariage du couple ; son parrain est le réalisateur italien Mario Camerini2. Il fait ses études chez les Frères Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle, où il est un élève moyen3. Enfant, il connaît la Seconde Guerre mondiale à travers les fumetti, des bandes dessinées italiennes qu'il lit beaucoup. En 1941, son père lui fait jouer le rôle d'un enfant dans La bocca sulla strada.

Il finit ses études à 18 ans et commence sa carrière dans le cinéma comme assistant pour Carmine Gallone dans l'adaptation d'opéras (que Leone abhorre2) : RigolettoLa forza del destino et La leggenda di Faust. En 1948 il fait de la figuration et assiste le réalisateur Vittorio De Sica dans Le Voleur de bicyclette. Par la suite, il assiste des metteurs en scène italiens tels que Mario BonnardMario Camerini ou – malgré son mauvais anglais – les Américains Robert WiseFred Zinnemann et même William Wyler pour Ben-Hur. Il commence réellement sa carrière de réalisateur en 1959 en mettant en scène le péplum Les Derniers Jours de Pompéi en remplacement de Mario Bonnard, tombé malade4. En 1960, il se marie avec Carla, une ballerine avec laquelle il a trois enfants : Raffaella, Francesca et Andrea2.

Les années 1960

Décor des westerns tournés à Alméria

En 1961, il réalise un autre péplum, Le Colosse de Rhodes, avec Rory Calhoun et Lea Massari. L'année suivante, il est réalisateur de seconde équipe sur Sodome et Gomorrhe de Robert Aldrich, mais le tournage se passe très mal et Leone démissionne2. Alors que le western américain est en plein déclin, il participe au développement du western spaghetti (ou western italien) ; il déclare d'ailleurs : « Ce mot de « spaghetti-western », c'est un des plus cons que j'ai jamais entendus de ma vie5 ». Ainsi plus de 400 westerns italiens sont tournés entre 1964 et 19736. À propos du western méditerranéen qui se réappropriait le mythe américain, Leone déclarait : « AgamemnonAjaxHector, sont les archétypes des cow-boys d'hier : égocentriques, indépendants, héroïques, fripouilles, et tout ça en grand, à des dimensions mythiques6 ».

En 1964, Leone réalise Pour une poignée de dollars, un remake d'un film japonais d'Akira KurosawabLe Garde du corps (Yojimbo). L'histoire est transposée presque point par point du Japon féodal dans un univers western. D'après Leone, « la situation à laquelle j'ai surtout pensé pour ce film est connue, c'est celle d'une pièce de GoldoniArlequin serviteur de deux maîtres. Avec le western, vous pouvez traiter tous les sujets classiques déjà rencontrés dans le théâtre ou la littérature de tous les pays »7. Pour ce film, il utilise le pseudonyme de Bob Robertsonc (l'américanisation du nom est monnaie courante à l'époque pour les réalisateurs désirant percer aux États-Unis).

Le tournage a lieu en Espagne et au studio de Cinecittà pour les intérieurs, pour un budget de 120 millions de lires6 réparti ainsi : un tiers pour l'Italie, un tiers pour l'Espagne et un tiers pour l'Allemagne de l'Ouest. Leone désirait Henry Fonda, mais son agent ne lui fit pas lire le script ; les producteurs proposèrent Richard Harrison, mais Leone refusa, James Coburn accepta, mais son cachet (25 000 $US) fut jugé trop élevé2. Finalement c'est Clint Eastwood, acteur américain de la série Rawhide, qui accepte pour un cachet de 15 000 $US. Gian Maria Volonté (dont le nom américanisé au générique est John Wells) est engagé pour 2 000 000 lires. Le succès est immense et fait découvrir, outre les acteurs, le costumier Carlo Simi et surtout le compositeur Ennio Morricone, ancien camarade de classe de Leone, dont le nom reste attaché au réalisateur et dont Leone dit : « il n'est pas mon musicien, il est mon scénariste2 ».

En 1965, Leone signe la suite : Et pour quelques dollars de plus. Au casting, Lee Marvin est choisi pour rejoindre Clint Eastwood et Gian Maria Volonté, mais il se désiste trois jours avant le tournage pour jouer dans Cat Ballou2. C'est finalement Lee Van Cleef qui obtient le rôle ; le trio est complété par Klaus Kinski. Pour ce film, Leone se documente énormément en consultant des livres sur l'Ouest américain et la Guerre de Sécession empruntés à la Bibliothèque du Congrès de Washington2. Le budget est de 350 000 000 lires2.

1966 marque le dernier volet de la Trilogie du dollar avec Le Bon, la Brute et le Truand. Clint Eastwood est toujours présent (dans le rôle du « bon »), ainsi que Lee Van Cleef (la « brute ») ; ils partagent cette fois-ci l'affiche avec Eli Wallach (le « truand »). Le budget est d'un million de dollars américains. C'est à partir de ce film que Clint Eastwood devient une star aux États-Unis2. C'est la première d'une série de collaborations fructueuses entre le directeur de la photographie Tonino Delli Colli et Sergio Leone. Eastwood lui propose alors de mettre en scène Pendez-les haut et court en 1968 ; Leone refuse et c'est finalement Ted Post qui s'en chargera2. La même chose se reproduit en 1970 avec le film Sierra torride finalement mis en scène par Don Siegel2.

Après cette trilogie, Leone veut adapter The Hoods de Harry Grey (qui deviendra Il était une fois en Amérique), mais les producteurs veulent tous que Leone fasse un western2. En 1968, il tourne Il était une fois dans l'Ouest, qui décrit la fin d'une grande époque, la conquête de l'Ouest ; le train arrive au bout de l'Ouest, amène la civilisation et le modernisme avec lui et met fin à la conquête. Le film annonce, comme chez Peckinpah, que l'Ouest est mort. Le film est tourné en 14 semaines8 en Italie, en Espagne et à Monument Valley, aux États-Unis9.

Le film devait être lié à la trilogie précédente par la première scène de Il était une fois dans l'Ouest. En effet, les trois personnages qui accueillent Charles Bronson à sa sortie du train devaient être interprétés par Clint EastwoodLee Van Cleef et Eli Wallach, interprètes des héros du film Le Bon, la Brute et le Truand. Cependant Eastwood, soucieux de son image professionnelle, ne souhaitait pas mourir dès la première scène du film ; Sergio Leone n'a pas pu poursuivre cette idée, malgré l'accord des deux autres comédiens. Le film entame une nouvelle trilogie, celle des Il était une fois… Pour ce film Leone bénéficie d'une distribution impressionnante : Claudia CardinaleCharles BronsonHenry FondaJason Robards et Gabriele Ferzetti. Le scénario est signé par Leone, Sergio Donati et deux futurs grands réalisateurs, Dario Argento et Bernardo Bertolucci. Le tournage est marqué par la mort de l'acteur Al Mulock qui se défenestre pendant le tournage10.

Les années 1970

James Coburn, ici en 1963

En 1971 c'est le deuxième volet de la seconde trilogie, Il était une fois la révolutiond, avec Rod Steiger et James Coburn (Leone voulait Jason Robards et Malcolm McDowell au départ2). Dans ce film, les protagonistes se retrouvent en pleine révolution mexicaine (1913) dans une fable picaresque. Leone ne devait pas réaliser le film, mais uniquement le produire. Peter Bogdanovich, qui venait de réaliser La Cible, est approché, mais le contact avec Leone se passe mal ; Sam Peckinpah accepte de tourner le film, mais les acteurs et la United Artists obligent Leone à réaliser le film, une semaine avant le début du tournage2. Le scénario est alors réécrit dans l'urgence pour coller à l'univers du réalisateur. La relation avec Rod Steiger est très mauvaise au début du tournage. Cette année-là, il participe comme membre du jury officiel au Festival de Cannes 1971 sous la présidence de Michèle Morgan.

En 1973 il produit et tourne quelques scènes de Mon nom est Personne de Tonino Valerii, son ancien assistant, avec Henry Fonda et Terence Hill. En 1975, Leone produit Un génie, deux associés, une cloche, un western de Damiano Damiani. Terence Hill, à nouveau en tête d'affiche, est cette fois entouré de Miou-Miou et Robert Charlebois, bien qu'au départ Leone pensât engager le trio des Valseuses : DepardieuDewaere et Miou-Miou2. Le film déçoit tellement Leone qu'il décide de ne plus produire de western2.

Il produit Qui a tué le chat ? de Luigi Comencini en 1977 avec Ugo Tognazzi et Mariangela Melato et Un jouet dangereux de Giuliano Montaldo avec Nino Manfredi et Marlène Jobert en 1979. En 1978 il participe au jury de la Berlinale 1978 sous la présidence de Patricia Highsmith11.

Les années 1980

ennio morricone et sergio leone

Robert De Niro en 2008

Sur les conseils de son ami Frédéric Rossif, Leone tourne quelques films publicitaires pour les glaces Gervais, la Renault 18Europ Assistance ou Palmolive2.

En 1984, Leone tourne Il était une fois en Amérique, film dont le chantier avait commencé dès 1972. À l'origine, il est prévu avec Steve McQueenPaul Newman et James Cagney12 mais il est finalement interprété par Robert De NiroJames Woods et Treat Williams. Cette fois Leone change de registre : en effet, ce film n'est pas un western, mais un film de gangsters et il s'agit du seul film américain tourné par le réalisateur. Leone, dont les films sont toujours longs, réalise ici un record personnel avec une durée de 251 minutes (version la plus longue du film au 21 juin 2015). Le tournage se déroule à New YorkMontréalParisVeniseCôme et dans les studios de Cinecittà pendant 30 semaines8. Pour des raisons syndicales, Leone est obligé d'employer une équipe de tournage américaine ; elle figure au générique du film, mais ne participe pas8. Le film dépeint l'Amérique du temps de la prohibition et l'avènement du gangstérisme. Là encore, c'est aussi la fin d'une époque, la plus grande partie du film est constituée de flashbacks. Les deux principaux protagonistes entretiennent la « flamme », les codes qui étaient en vigueur dans leur jeunesse. Le film est bien reçu ; ainsi Christian Bosséno écrit-il dans La Revue du cinéma : « Une excellente utilisation de la durée, un scénario admirablement construit, un souci de reconstitution scrupuleux et impressionnant, une interprétation fascinante forcent l'admiration13. »

Leone meurt soudainement le 30 avril 1989 d'une crise cardiaque14 à l'âge de 60 ans, juste après avoir regardé à la télévision Je veux vivre !, un film de Robert Wise15. Il est enterré au cimetière de Pratica di Mare16.

Leone parlait bien français, comme on peut le constater dans le documentaire Sergio Leone, une Amérique de légende.

Projets avortés ou refusés

Parmi les réalisateurs que Leone faillit produire on peut citer Theo AngelopoulosAlejandro Jodorowsky ou Marco Vicario2. Deux projets qu'on lui avait proposés pour la télévision ne se sont pas réalisés : Marco Polo et Garibaldi2 ; il a par ailleurs toujours caressé l'envie d'adapter deux monuments de la littérature : Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline et Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez (qu'il aurait adapté en 10 épisodes pour la télévision)2.

Sergio Leone a refusé de tourner le premier film du Parrain finalement réalisé par Francis Ford Coppola en 197217. Il a également refusé de réaliser Corto Maltese d'après Hugo Pratt et Flash Gordon d'après Alexandre Gillespie Raymond2. Il décline la proposition du producteur Daniel Toscan du Plantier pour la réalisation de Carmen, finalement confiée à Francesco Rosi. Durant un temps il a également imaginé un remake d'Autant en emporte le vent, adapté à son propre style18.

Leone, peu avant sa mort, avait comme idée de tourner un film sur le siège de Léningrad en Russie d'après le livre Les 900 jours de Leningrad de Harrison Salisbury. À partir de ce livre fournissant une information documentée, Leone imagina une histoire d'amour américano-soviétique pour servir de vecteur à une fiction dramatique. Il s'avoue fasciné par l'héroïsme collectif de cette population prise au piège dans sa propre ville par une armée ennemie. Ce n'est que grâce à l’intervention de Giulio Andreotti, le ministre italien des affaires étrangères, qu'il obtient les autorisations de tournage. Mais la mort du réalisateur en avril 1989 stoppe net le projet19.

En 2004, la revue italienne de cinéma Ciak a publié son dernier projet, Un posto che solo Mary conosce (ou en anglais A Place Only Mary Knows) – soit en français Un lieu que seule Mary connaît – écrit avec Luca Morsella et Fabio Toncelli, une histoire sur la guerre de Sécession20. Encore une histoire de trésor enterré, associant cette fois un soldat de l'Union et un vagabond sudiste, rôles que Leone destinait à Mickey Rourke et Richard Gere. Un projet publié sous la forme d'un traitement de 25 pages.

Style

1200x680_sergio_leone

Sergio Leone sur le tournage d'Il était une fois en Amérique, en 1984.

On pourrait résumer les westerns de Leone par la violence du scénario, la musique tonitruante et des acteurs venus de série B américaine1. Le cinéma de Leone est facilement identifiable par le format de pellicule utilisé, le techniscope, la grande profondeur de champ (utilisation de focales courtes), les travellings arrière (d'un détail au plan d'ensemble), les gros plans extrêmes (scènes de duel), souvent sur les seuls yeux d'un personnage, en alternance avec de grandes vues d'ensemble21. Le contraste qui en découle est l'un des responsables de l'impression d'ampleur qui résulte de la mise en scène de Leone. La dilatation du temps (la durée du récit est supérieure à celle de l'histoire) est un trait marquant du style moderne de Leone22 : de nombreuses scènes d'observation longues, tendues et sans dialogue entre duellistes, une violence hyperbolique, des effets dramatiques, l'amplification des détails réalistes et la raréfaction des éléments de l'espace et des individus autour du personnage central6. On peut souligner le souci donné aux détails (minutie du costume, expressionnisme des gestes d'ailleurs raréfiés autour d'affrontements très brutaux, emploi d'espaces désertiques23).

On ne peut pas parler de Leone sans évoquer la musique très présente (composée par Ennio Morricone), souvent indispensable comme dans les scènes d'observation citées ci-dessus, musique qui alterne avec des moments de silence où les bruitages sont exacerbés. Enfin, les femmes ont peu de place dans les films du réalisateur6, à l'exception notable de Jill dans Il était une fois dans l'Ouest.

Réception critique et publique

La critique fut souvent assassine, du moins au début. À propos de Et pour quelques dollars de plusAlain Paucard écrit : « Suite de Pour une poignée de dollars. C'est un peu moins mauvais, mais que c'est long. Leone, le réalisateur le plus surfait du siècle »24. Au sujet d' Il était une fois la révolutionJean Tulard écrit : « Leone filme des explosions au ralenti avec un parfait je-m'en-foutisme. Son humour, comme les mimiques de Steiger, sont d'une lourdeur désespérante »24. Pour le critique italien Giovanni Grazzini, dans le Corriere della Sera : « Ce n'est pas qu'Il était une fois dans l'Ouest soit un film à jeter aux orties, [...] Leone sait tenir son public au-delà de trois heures, [...] mais il manque au film la fraîcheur de l'inspiration. La matière trop riche se replie sur elle-même sous le poids des échos innombrables et des citations de classiques. Mais l'ennui majeur ce n'est pas cela, l'originalité de Leone ayant toujours été davantage dans la forme que dans le fond ; c'est que justement la confection demeure convenue. [...] Le nouveau film a la saveur du vieux »25Le Bon, la Brute et le Truand et Il était une fois dans l'Ouest furent néanmoins défendus par Les Cahiers du cinéma et Positif2.

Pour Robert Chazal, à propos d'Il était une fois dans l'Ouest : « …cette abondance de biens va de pair avec une vaste ambition. Leone n'a pas traversé l'Atlantique pour copier les grands du western américain. Il a voulu imposer son style personnel. Abandonnant la violence systématique qui avait si bien réussi dans ses premiers films, il a, cette fois, choisi la lenteur, presque le ralenti, […] mais Sergio Leone peut être fier de lui. Il a montré aux Américains qu'il connaît l'Ouest aussi bien qu'eux »26.

Jacques Lourcelles, dans son Dictionnaire des films, est particulièrement critique à l'égard de l'œuvre de Leone, qui selon lui a eu « une influence particulièrement catastrophique sur l'histoire du cinéma ». Il lui reproche d'avoir abaissé le niveau moyen du cinéma populaire, sa complaisance vis-à-vis de la violence et des « intrigues de plus en plus sommaires, de plus en plus débiles »27.

Dans son livre L'Histoire du westernCharles Ford parle de « faux western » européen, mais épargne Leone, ce qui n'est pas le cas de Raymond Bellour dans Le Western, qui dépeint les westerns européens en ces termes : « Cette production dévastatrice qui ne brille que par sa nullité et sa malhonnêteté, se devait de ne pas trouver sa place dans le répertoire des westerns »28. Certains critiques firent amende honorable, tel Jean Antoine Gili : « Pour avoir revu récemment certains des premiers westerns de Leone, je dois dire que j’ai été impressionné par tout ce que je n’y avais pas vu à leur sortie »29.

Le public aime Sergio Leone comme le prouve le classement de ses films sur le site IMDb : au 14 mai 2011, Le Bon, la Brute et le Truand est classé 4e meilleur film de tous les temps30Il était une fois dans l'Ouest 20e31Il était une fois en Amérique 78e32 et Et pour quelques dollars de plus 121e33. En 1996, trois réalisateurs français aussi différents que Patrice LeconteArnaud Desplechin et Claude Berri désignent Il était une fois en Amérique comme faisant partie de leurs 20 meilleurs films des 20 dernières années34.

En France, plusieurs films passent la barre des 4 000 000 d'entrées lors de leur sortie en salles35 :

En Italie, plusieurs films dépassent le milliard de lires de recette :

Aux États-Unis, Le Bon, la Brute et le Truand obtient 19 000 000 $US de recette au box-office37 alors que Il était une fois en Amérique rapporte 5 300 000 $US40.

 

Influences et héritage

Parmi les influences que l'on accorde à Leone, John Ford est l'évidence de par le genre western dont ils furent les maîtres. Leone disait toutefois : « Ford était un optimiste ; je suis un pessimiste. Les personnages de Ford, quand ils ouvrent une fenêtre, scrutent toujours à la fin cet horizon plein d'espérance ; les miens au contraire, quand ils ouvrent la fenêtre, ont toujours peur de recevoir une balle entre les deux yeux6. »

Le réalisateur Howard Hawks avoua admirer le style de Leone, au contraire d'Anthony Mann41Quentin Tarantino cite volontiers Sergio Leone comme son cinéaste favori42Kill Bill : volume 2 est d'ailleurs dédié entre autres à Sergio Leone43. Le western Une corde, un Colt… de Robert Hossein, sorti en 1969 est dédié au réalisateur44 tout comme Impitoyable de Clint Eastwood (dédié à Sergio (Leone) et Don. Le réalisateur sud-coréen Kim Jee-woon rend hommage à Sergio Leone dans Le Bon, la Brute et le Cinglé.

Leone croit avoir influencé deux grands réalisateurs : « Je continue à penser que sans mes films, Kubrick n'aurait pas fait Orange mécanique et Peckinpah La Horde sauvage45. » Leone étant considéré unanimement comme le « père » du western spaghetti, il eut beaucoup de « fils » : Duccio Tessari (Un pistolet pour Ringo, 1965), Sergio Corbucci (Django, 1966), Sergio Sollima (Colorado, 1966), Giuseppe Colizzi (La Colline des bottes, 1969)… Leone dira d'ailleurs de ces successeurs dans le genre : « J'ai accouché d'enfants débiles ! »46.

Un Prix Sergio Leone est remis chaque année au Festival du film italien d'Annecy. La première édition du Festival Lumière de Lyon en 2009 rendit hommage au cinéaste pour commémorer les 20 ans de sa disparition, en présentant une rétrospective intégrale de ses films, avec la venue de Clint Eastwood.

Filmographie

Assistant-réalisateur

7a5eb8740d8a7926748788c44ab7377afdbc2b23

Réalisateur

Scénariste

Producteur

Acteur

Distinctions

Récompenses

Nominations

Notes et références

Notes

  1.  Prononciation en italien standard retranscrite selon la norme API.
  2.  Comme l'avait fait avant lui John Sturges en 1960 avec le western Les Sept Mercenaires, remake des Sept Samouraïs du même Kurosawa.
  3.  Ce pseudonyme est un double hommage à son père, puisque tout d'abord il signifie Bob fils de Robert en référence à son père, le réalisateur Roberto Roberti ; mais aussi, Bob étant le diminutif de Robert (ce qui donne donc Robert Robertson), cet alias fait écho à la répétition du prénom « Robert », à l'instar de Roberto Roberti.
  4.  La France est le seul pays à avoir choisi le titre voulu par Leone : en Italie le film se nomme Giù la testa pour ne pas le confondre avec Prima della rivoluzione, et le titre anglophone est Duck, You Sucker.

Références

  1. ↑ Revenir plus haut en :a et b Dictionnaire du cinéma : Les réalisateursop. cit..
  2. ↑ Revenir plus haut en :a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v et w Noël SimsoloConversation avec Sergio LeoneCahiers du Cinéma, 15 mars 1999, 207 p. (ISBN 978-2-866-42209-7).
  3.  Noël SimsoloConversation avec Sergio LeoneÉditions Stock, 1987, (rééditions : Ramsay poche cinéma, 1991 et Cahiers du cinéma, 1999(ISBN 978-2-86642-209-7).
  4.  Jean-Loup Passek (dir.), Dictionnaire du cinémaLarousse19 octobre 2001, 865 p. (ISBN 978-2-03-505031-1).
  5.  BrazilChristophe Goffette (dir.), no 17, mai 2004.
  6. ↑ Revenir plus haut en :a b c d e et f Laurence Schifano, Le Cinéma italien : De 1945 à nos jours, crise et créationNathan Université2006, 128 p. (ISBN 978-2-09-190740-6).
  7.  Cinéme 69, entretien de Guy Braucourt, 1972.
  8. ↑ Revenir plus haut en :a b et c PositifMichel Ciment (dir.), Les Nouvelles Éditions Optano 280, juin 1984.
  9.  Bernard Rapp et Jean-Claude Lamy (dir.), Dictionnaire mondial des films, Larousse, 1985.
  10.  « AL MULOCK : Knuckles » [archive], sur wild-wild-western (consulté le29 décembre 2010).
  11.  (de) « Jury Berlinale 1978 » [archive], sur berlinale.de (consulté le27 mai 2011).
  12.  Roger BoussinotEncyclopédie du cinémaBordas.
  13.  « La Revue du cinéma », La Revue du cinémano 395,‎ juin 1984.
  14.  « Cera una volta Sergio Leone » [archive], sur Radici-press.net (consulté le23 mai 2011).
  15.  Jean-Claude Raspiengeas, « Sergio Leone, un révolutionnaire populaire », La Croix,‎ 29 octobre 2018 (lire en ligne [archive], consulté le 7 juin 2020).
  16.  http://europaconcorsi.com/projects/94517-tomba-di-sergio-leone [archive]
  17.  « Page consacrée à Sergio Leone » [archive], sur Allociné (consulté le30 décembre 2010).
  18.  Sergio Leone, pour une poignée de regards [archive].
  19.  Gilles Gressard, Sergio Leone, J'ai lu, 1989 (ISBN 2-277-37013-4).
  20.  (en) Christopher Frayling, Sergio Leone: Something to Do with Death, Faber & Faber, 2000 (ISBN 0571164382)p. 483.
  21.  « Sergio Leone et la mise en scène » [archive], sur filmdeculte.com(consulté le 25 mai 2011).
  22.  Jacques Aumont et Michel Marie, Dictionnaire théorique et critique du cinéma, Armand Colin, 2e éd. (ISBN 978-2-200-35128-1), Article Durée p.76.
  23.  Roger BoussinotL'Encyclopédie du cinémat. 2 : I-ZBordas, 1992(réimpr. 1995) (1re éd. 1970) (ISBN 2-040-10690-1), article Sergio Leone.
  24. ↑ Revenir plus haut en :a et b Jean TulardLe Guide des filmsRobert Laffont1991.
  25.  « Il était une fois dans l'Ouest: 25 ans après le choc » [archive], sur erudit.org (consulté le 25 mai 2011).
  26.  Robert ChazalParis-presse31 août 1969.
  27.  Jacques LourcellesDictionnaire du cinémat. 3, « Les Films », Robert Laffont, coll. « Bouquin », 1992, p.1642.
  28.  Raymond BellourLe Western : Approches Mythologies Auteurs-Acteurs FilmographiesGallimard, 412 p. (ISBN 978-2-070-72839-8), p. 352.
  29.  Gian LhassaSeul au monde dans le western italien.
  30.  « Le Bon, la Brute et le Truand » [archive], sur Internet Movie Database(consulté le 14 mai 2011).
  31.  « Il était une fois dans l'Ouest » [archive], sur Internet Movie Database(consulté le 14 mai 2011).
  32.  « Il était une fois en Amérique » [archive], sur Internet Movie Database(consulté le 14 mai 2011).
  33.  « Et pour quelques dollars de plus » [archive], sur Internet Movie Database(consulté le 14 mai 2011).
  34.  L'Année du cinéma 1996, Calmann-Lévy (ISBN 2-702-12601-4).
  35.  « Box Office Story » [archive], sur boxofficestars (consulté le 25 mai 2011).
  36.  « Box office / business pour Et pour quelques dollars de plus » [archive], sur Internet Movie Database (consulté le 25 mai 2011).
  37. ↑ Revenir plus haut en :a et b « Box office / business pour Le Bon, la Brute et le Truand » [archive], sur Internet Movie Database (consulté le 25 mai 2011).
  38.  « Box office / business pour Il était une fois dans l'Ouest » [archive], sur Internet Movie Database (consulté le 25 mai 2011).
  39.  « Box office / business pour Il était une fois la révolution » [archive], sur Internet Movie Database (consulté le 25 mai 2011).
  40.  « Box office / business pour Il était une fois en Amérique » [archive], sur Internet Movie Database (consulté le 25 mai 2011).
  41.  Les 100 chefs-d'œuvre du western, éditions Marabout, p. 34.
  42.  « Quentin Tarantino : « Le 35mm a tué le IIIe Reich, c’est ça l’idée » » [archive]Libération (consulté le 23 décembre 2010).
  43.  « Kill Bill: Volume 2 dans le paragraphe Thanks » [archive], sur Internet Movie Database (consulté le 15 janvier 2011).
  44.  « Une corde, un Colt... dans le paragraphe Thanks » [archive], sur Internet Movie Database (consulté le 15 janvier 2011).
  45.  Interview par Chantal de Béchade et Jacques Zimmer dans « La Revue du cinéma », La Revue du cinémano 395,‎ juin 1984.
  46.  « Il était une fois Leone sur le net » [archive], sur erudit.org (consulté le14 mai 2011).

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Liens externes

 

***********************************************************************

9a99099c2b90061fe5aad54566e483ca

clint-eastwood-fistful-of-dollars-2

le bon la brute le truant clit eastwood

LE TRUANT ELI WALLACH

8 Leone 1 il était dans l'ouest !

ob_539540_sergio-leone-2

00793070-photo-affiche-le-bon-la-brute-et-le-truand

AFFICHE IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST

le_bon_la_brute_affiche

AFFICHE IL ETAIT UNE FOIS LA REVOLUTION

ET POUR QUELQUES DOLLARS DE PLUS

pour_une_poignee_de_dollars

IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE

Couv_313552

eli WALLACH LE TRUANT

il était une fois la révolution

les trois personnages

mon nom est personne segio leone

Posté par INTERNETCOUNCIL à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2020

LA BÊTE A TOUT FAIRE EN POST-PRODUCTION

Blackmagic Atem mini Pro

L' Atem Mini Pro reprend les fonctionnalités de l'Atem Mini 

Il comprend quatre entrées HDMI standard, une sortie USB pour webcam, une sortie HDMI, un mixeur audio Fairlight avec EQ et dynamique, des DVE pour des effets d’image dans l’image, des transitions, un incrustateur chromatique sur fond vert, 20 images fixes pour les titres dans la bibliothèque de médias et le logiciel ATEM Software Control gratuit.

Il comprend des fonctionnalités supplémentaires 

L' Atem Mini Pro permet aussi d’enregistrer directement sur des disques flash USB en H.264 et de faire du streaming en direct sur YouTube Live via le protocole Ethernet. Cet appareil comprend en outre un écran multi view, des médias, et le mode de commutation Program/Preview. Il affiche également l’état de l’enregistrement, du streaming et de l’audio.

Blackmagic Atem Mini Pro


Production vidéo et streaming live optimisés


La production en direct est la manière la plus rapide de partager vos programmes. De plus, vous pouvez les diffuser simultanément en streaming live à travers le monde via YouTube. La sortie USB de l’ATEM Mini se connecte à n’importe quel ordinateur et ressemble à celle d'une webcam intégrée. Ainsi, ce mélangeur est compatible avec tous les logiciels de streaming pour les plateformes de réseaux sociaux. Grâce à ses 4 entrées HDMI, vous pouvez filmer plusieurs angles de vue, par exemple en plan large et en gros plan. Mais vous pouvez tout aussi bien le connecter à un ordinateur avec une présentation PowerPoint, des clips musicaux, des sites web ou à des consoles de jeu vidéo. Comme toutes les commutations se font en temps réel, vous pouvez diffuser vos contenus en direct sur YouTube, Facebook, TwitchTV ou toute autre plateforme.

Mélangeur autonome de qualité broadcast


Le design compact tout-en-un de l’ATEM Mini comprend un panneau de contrôle ainsi que des connexions. Le panneau avant inclut des boutons faciles à utiliser pour sélectionner les sources, les différents effets vidéo et les transitions. Comme les grands boutons sources sont facilement identifiables au toucher, le présentateur peut utiliser le mélangeur tout en faisant sa présentation. L’appareil comprend également des boutons dédiés au mixeur audio. Sur le modèle ATEM Mini Pro, on trouve des boutons pour l’enregistrement et pour le streaming, ainsi que pour la sélection des sorties. Ces derniers permettent d’envoyer le signal de sortie vidéo vers les caméras, le programme et le multi view. À l’arrière du panneau, on trouve des connexions HDMI pour les caméras et les ordinateurs, des entrées micro supplémentaires, une sortie USB pour brancher une webcam et une sortie auxiliaire HDMI pour le programme vidéo.

ATEM Mini Pro


Ce modèle inclut toutes les fonctionnalités présentes sur l’ATEM Mini, mais vous permet aussi d’enregistrer directement sur des disques flash USB en H.264 et de faire du streaming en direct sur YouTube Live via le protocole Ethernet. Cet appareil comprend en outre un écran multi view, des médias, et le mode de commutation Program/Preview. Il affiche également l’état de l’enregistrement, du streaming et de l’audio.

Intuitif et facile à utiliser


L’ATEM Mini est très facile à utiliser, car il suffit d’appuyer sur un des boutons d’entrée numérotés de 1 à 4 sur le panneau avant pour changer de source vidéo ou pour appliquer des transitions Cut. Vous pouvez choisir entre des transitions Cut ou des effets en sélectionnant le bouton Cut ou Auto. Contrairement au bouton Cut, le bouton Auto applique un effet vidéo lors de la commutation des signaux d’entrée. Vous avez le choix entre les transitions les plus populaires comme Dissolve, ou des effets plus dramatiques comme Dip to Color, DVE squeeze et DVE push. Le DVE est idéal pour les effets d’image dans l’image. Il existe même une diathèque pour les titres et les graphiques accessible par le logiciel de contrôle externe.

Streaming d’interviews en direct


L’ATEM Mini est un outil adapté aux interviews, car plusieurs caméras peuvent y être connectées. Ainsi, il est possible de faire des gros plans sur le présentateur et les intervenants, et de filmer le studio en plans larges. De plus, l’ATEM Mini est si compact qu’il peut être utilisé dans des petits studios. Vous pouvez enregistrer vos contenus sur la sortie HDMI ou les diffuser en direct avec le logiciel Open Broadcaster.

Présentations professionnelles sur Skype


Vos présentations seront bientôt de meilleure qualité grâce à la sortie webcam de l’ATEM Mini ! Vous pouvez y connecter des caméras pour réaliser des gros plans et des plans larges et un ordinateur pour diffuser vos présentations PowerPoint. Le présentateur peut même utiliser un effet d’image dans l’image.

Streaming live des compétitions eSport


Pour diffuser des compétitions e-Sport en streaming live sur Twitch, il suffit de connecter plusieurs consoles de jeu et une caméra pour filmer le présentateur. L’ATEM Mini opère à 60 images par seconde, ce qui offre un gameplay rapide. De plus, vous pouvez utiliser l’effet d’image dans l’image pour les commentaires ! Il est également possible de télécharger des titres créés sur Photoshop.

Kickstarter et présentations pour les investisseurs


Financez vos nouveaux produits grâce à des présentations professionnelles auprès d'investisseurs ou sur Kickstarter. Pour cela, connectez une caméra pour le présentateur, une autre pour les gros plans du produit et un ordinateur pour faire défiler les slides de votre business plan. Ensuite, vous pouvez choisir de diffuser votre présentation en direct via Skype ou Zoom, ou de la publier en ligne pour que les investisseurs puissent la visionner plus tard.

Éducation et formation


L’ATEM est parfait pour les vidéos pédagogiques. Comme sa configuration est facile et rapide, vous pouvez voyager et enregistrer des productions live multicaméras sur tous les sujets de votre choix ! Connectez des ordinateurs et des caméras, et utilisez l’ATEM Software Panel pour charger des titres et effectuer des effets vidéo.

Connectez jusqu’à 4 caméras indépendantes


Grâce à ses quatre entrées HDMI indépendantes, vous pouvez connecter jusqu’à quatre caméras haut de gamme. La qualité d’image des caméras vidéo via HDMI est bien meilleure que celle de simples webcams. En effet, les caméras disposent d’objectifs de meilleure qualité et d’une plus grande sensibilité en faible luminosité. De plus, toutes les sources vidéo se synchronisent avec le mélangeur même si leur format diffère. Plus besoin de vous soucier des différentes normes puisque cet appareil prend tout en charge ! Comme les objectifs des caméras dotées de connexions HDMI sont souvent interchangeables, vous pouvez utiliser des objectifs à focale fixe pour les plans larges, et des objectifs à zoom pour les gros plans. Vous pourrez ainsi profiter des performances des caméras professionnelles pour filmer des productions théâtrales, des mariages, des spectacles de fin d’année et des clips musicaux de qualité !

Sortie vidéo
HDMI et USB pour la webcam


Pour une compatibilité optimale, l’ATEM Mini dispose d’une connexion USB qui opère comme une simple webcam. Ainsi, vous pouvez le branchez et travailler instantanément avec votre logiciel vidéo. Le logiciel reconnaîtra l’ATEM Mini comme une webcam, alors que vous disposerez d’un véritable mélangeur de production en direct ! Cela garantit une compatibilité totale avec tous les logiciels en HD 1080 pleine résolution. Choisissez votre logiciel de prédilection, comme Open Broadcaster pour le streaming live ou Skype pour les présentations. L’ATEM Mini fonctionne avec Open Broadcaster, XSplit Broadcaster, YouTube Live, Facebook Live, Skype, Zoom, Twitch, Periscope, Livestream, Wirecast et bien d’autres logiciels et plateformes.

Streaming en direct via Ethernet depuis l’ATEM Mini Pro


L’ATEM Mini Pro comprend une fonctionnalité de streaming intégrée pour le streaming en direct via sa connexion Ethernet. Ainsi, vous pouvez diffuser vos contenus en streaming live sur YouTube, Facebook et Twitch dans une qualité optimisée, sans pertes d’images, et en bénéficiant de paramètres simplifiés. Il suffit de sélectionner le service de streaming et d’entrer la clé de stream. L’ATEM Software Control comprend des palettes pour les réglages et l’état du streaming. De plus, l’état du streaming est également affiché sur le multi view. Il est simple à comprendre car l’indicateur du débit de données affiche le débit internet requis pour le format vidéo que vous utilisez. Les plus expérimentés peuvent aussi modifier les profils détaillés du streaming dans le fichier XML et charger de nouveaux services.

Enregistrez sur des disques flash USB avec l'ATEM Mini Pro


Le modèle ATEM Mini Pro prend également en charge l’enregistrement de votre streaming sur des disques flash USB en H.264. Ainsi, vous pouvez effectuer de très longs enregistrements sur les mêmes fichiers vidéo H.264 avec l’audio AAC utilisés pour le streaming, puis les charger directement sur n’importe quel site de vidéos en ligne, comme YouTube ou Vimeo. L’ATEM Mini Pro supporte l’enregistrement sur plusieurs disques avec un hub USB ou un Blackmagic MultiDock. Ainsi, lorsqu’un disque est plein, l’enregistrement continue sur le deuxième. Les paramètres d’enregistrement et la sélection des disques s’effectuent depuis l’ATEM Software Control et l’état de l’enregistrement s’affiche sur le multi view intégré. Vous pouvez même déclencher l’enregistrement sur des Blackmagic Pocket Cinema Camera externes.

Ajoutez de splendides effets vidéo


L’ATEM Mini vous permet également de créer des productions professionnelles grâce aux effets vidéo intégrés ! Avec le bouton Cut, vous pouvez effectuer des transitions Cut instantanées lorsque vous commutez entre les sources. Le bouton Auto est en général utilisé sur les grands mélangeurs pour appliquer des transitions avec des effets vidéo. Il est possible de régler la durée des effets sur 0,5, 1, 1,5 ou 2 secondes. Vous pouvez sélectionner le type d’effet que vous voulez inclure, comme le Mix qui offre une transition rapide entre les sources, ou encore l'effet Dip qui réalise un fondu vers une couleur durant la transition. Ou alors, utilisez des effets DVE plus ludiques, qui déplacent l’image hors de l’écran lorsque vous effectuez une transition entre les sources.

Compatible avec des micros professionnels


Grâce à ses deux entrées audio stéréo de 3,5 mm indépendantes, vous pouvez connecter des micros de bureau et des micros-cravates. Vous pouvez même connecter un lecteur audio pour diffuser une musique d’introduction une fois le streaming lancé, mais avant le début du programme. Avec deux entrées audio stéréo supplémentaires, le présentateur et l’invité peuvent tous deux porter un micro-cravate. Toutes les entrées audio sont associées à des boutons sur le panneau. Ils permettent d’ajuster le niveau audio et d’activer les entrées sur le mixeur audio. L’ATEM Mini intègre également un mixeur audio Fairlight. Toutes les entrées audio HDMI et les deux entrées micro sont connectées séparément au mixeur audio pour pouvoir mixer en direct toutes les sources audio.

Convertissez automatiquement tous les formats d’entrée HDMI


Les quatre entrées HDMI disposent de leur propre convertisseur de normes. Ainsi, l’ATEM Mini convertit automatiquement les sources 1080p, 1080i et 720p dans la norme vidéo du mélangeur. Par défaut, le mélangeur règle automatiquement le format vidéo, mais vous pouvez également le régler pour travailler dans la norme de votre choix. La sortie HDMI est une véritable sortie auxiliaire, il est donc possible de commuter les entrées HDMI ou le signal du programme sur cette sortie. Vous pouvez même commuter directement l’entrée 1 sur la sortie HDMI pour obtenir une faible latence pour la production de programmes eSport. Si vous utilisez le mode de commutation Program/Preview, la sortie HDMI permet de visualiser les images, ou sur l’ATEM Mini Pro, d’afficher l’écran multi view.

Fonctions secrètes intégrées


L’ATEM Mini est doté d’un panneau très simple à utiliser qui renferme de puissantes fonctionnalités broadcast. Si une carrière dans l’industrie de la télévision vous tente, l’ATEM Mini est un outil de formation idéal, car il offre les mêmes fonctionnalités que les mélangeurs de studio broadcast haut de gamme. Vous disposez d’un incrustateur chroma avancé ATEM, d’un mixeur audio Fairlight, d’un DVE, d’une diathèque pour les graphiques et bien plus ! Il suffit d’installer le logiciel gratuit ATEM Software Control sur un ordinateur Mac ou Windows et de connecter l’ATEM Mini via USB ou Ethernet pour accéder à toutes ses fonctionnalités. Avec un peu d’entraînement, vous apprendrez à réaliser des productions en direct de grande qualité. L’ATEM Mini est un véritable mélangeur broadcast dissimulé dans un petit boîtier au prix abordable.

Panneau de contrôle
logiciel ATEM inclus gratuitement


L’ATEM Software Control permet de révéler toute la puissance de l’ATEM Mini et d’accéder à l’intégralité des fonctionnalités du mélangeur. Son interface intuitive affiche les paramètres et les palettes du mélangeur pour effectuer des ajustements rapides. Bien qu’il se connecte généralement via USB, il peut également être branché via Ethernet afin de connecter plusieurs utilisateurs à l’ATEM Mini depuis des ordinateurs différents. Grâce à ce logiciel, vous pouvez mixer l’audio avec des effets, charger des images fixes et même programmer des macros avancées. Il est également possible de sauvegarder l’état du mélangeur en fichier XML. De plus, si vous devez lire des clips, vous pouvez contrôler des enregistreurs à disque HyperDeck via Ethernet.

DVE pour des effets d’image dans l'image, transitions et effets Picture-in-Picture example


L’une des fonctionnalités les plus intéressantes de l’ATEM Mini est le processeur d’effets vidéo numériques, ou DVE, qui permet d’effectuer des effets d’image dans l’image et des transitions DVE surprenantes. Grâce au DVE, vous pouvez créer des effets d’image dans l’image professionnels avec des bordures 3D, des ombres et des éclairages personnalisés. Vous profitez ainsi de la même qualité d’image que sur les mélangeurs ATEM haut de gamme. Le DVE permet de positionner, de redimensionner et de mettre à l’échelle vos contenus en temps réel. Il sert également à réaliser des transitions époustouflantes avec 16 effets DVE Squeeze et Push pour rendre vos programmes encore plus attrayants. De plus, le DVE intègre la fonction « fly key » pour créer des transitions Graphic Wipe avec des graphiques personnalisés.

Transitions broadcast professionnelles Broadcast
Graphiques intégrés avec le plug‑in Photoshop
ATEM ADvanced Chroma Key Nouvel incrustateur chroma avancé ATEM

Véritable commutation broadcast de type M/E
Bien que l’ATEM Mini soit initialement configuré en mode « Cut bus », vous pouvez choisir d’utiliser le mode « Program/Preview ». Il s’agit du mode de fonctionnement le plus répandu pour la production en direct. La commutation de type Cut bus est facile, car toute entrée sélectionnée est instantanément diffusée à l’antenne. Toutefois, si vous souhaitez opérer l’ATEM Mini de façon professionnelle, choisissez le mode de commutation Program/Preview dans le logiciel ATEM Software Control. Avec ce mode, la source sélectionnée n’est pas envoyée directement à l’antenne. Il faudra appuyer sur le bouton Cut ou Auto pour qu’elle soit diffusée. Cette procédure en deux étapes évite de commettre des erreurs malencontreuses. Avec le mode Program/Preview, les étudiants pourront s’habituer sans stress aux exigences d’un workflow broadcast.

Contrôlez les sources et l’état sur le multi view de l’ATEM Mini Pro
Mixeur audio Fairlight  intégré avec égaliseur paramétrique à 6 bandes, compresseur et limiteur

Streaming sans fil via Ethernet


L’ATEM Software Control peut être branché à l’ATEM Mini par USB ou Ethernet. L’avantage des câbles Ethernet, c’est qu’ils permettent de partager une connexion Internet avec d’autres ordinateurs pour diffuser les vidéos en streaming sur l’ATEM Mini Pro. Connectez simplement l’ATEM Mini Pro via Ethernet et configurez votre ordinateur pour qu’il partage sa connexion. Rien de plus simple que d’utiliser Ethernet. Quand vous ouvrez le logiciel, il suffit de sélectionner l’ATEM Mini. Si vous faites du streaming sur l’ATEM Mini Pro, vous pouvez également configurer votre ordinateur pour partager sa connexion. Grâce à un seul câble Ethernet, vous pouvez contrôler et envoyer les vidéos en streaming. Vous avez ainsi une grande flexibilité, car vous pouvez connecter votre ordinateur à un réseau sans fil, par exemple à un réseau wifi ou à des téléphones 4G ou 5G en partage de connexion.

Contrôle et balance des couleurs des caméras
Développez des solutions personnalisées contrôlables à distance
Enregistrement sur un HyperDeck externe
Commutations éclair avec l’ATEM 1 M/E Advanced Panel
Calibrez les caméras avec un ATEM Camera Control Panel

ATEM Mini


Créez des programmes de qualité broadcast et diffusez-les en direct !
L’ATEM Mini vous permet de créer facilement des productions multi-caméras. En effet, ce puissant mélangeur broadcast conçu dans un design portatif, vous permet d'entreprendre de multiples projets. De plus, il est très simple à installer. Il suffit de connecter des caméras, et vous voilà prêt à lancer votre premier live stream ! Vous pouvez utiliser les fonctionnalités comme le DVE pour réaliser de superbes effets d’image dans l’image, parfaits pour les commentaires en direct. Vous disposez également de nombreux autres effets vidéo. Pour la diffusion en direct, tous les modèles ATEM Mini sont dotés d’une sortie USB qui fonctionne comme une webcam, vous permettant de travailler avec les logiciels de streaming. Le modèle ATEM Mini Pro vous permet en plus de diffuser vos contenus via sa connexion Ethernet. Enfin, les entrées micro facilitent vos interviews et présentations.

Créez et diffusez votre propre talkshow


L’ATEM Mini est idéal pour diffuser en streaming de petits programmes, car il est assez compact pour permettre au présentateur d’effectuer les commutations. Grâce à ses 4 entrées HDMI, vous pouvez connecter 3 caméras pour disposer de plans larges, moyens et de gros plans, mais aussi un HyperDeck Studio Mini pour lire les clips pré-enregistrés. Le DVE vous permet de réaliser d’incroyables effets d’image dans l’image, avec des ombres portées, des bordures colorées et bien plus. Les effets d’image dans l’image sont parfaits pour montrer la réaction d’un des invités ! Il est même possible d’ajouter des synthés et des logos pour donner un rendu broadcast haut de gamme à votre programme. Le streaming peut être effectué sur un ordinateur séparé à l’aide d’un logiciel de streaming, ou directement via Ethernet avec le modèle ATEM Mini Pro.

Présentations professionnelles via Skype


L’ATEM Mini vous permet de diffuser des présentations de qualité broadcast depuis la salle de réunion aux employés et aux investisseurs dans le monde entier via Skype. Grâce aux commandes intuitives du panneau avant, il est facile de créer un programme de qualité professionnelle avec plusieurs caméras HDMI et un ordinateur portable doté de PowerPoint. C’est donc la solution idéale pour les salles de conférence, car vous n’avez pas besoin d’être un expert en vidéo ou d’engager une équipe spécialisée pour diffuser vos présentations via Skype. Il possède même un DVE intégré, que vous pouvez utiliser pour ajouter une vue du présentateur par-dessus la présentation PowerPoint. Comme l’ATEM Mini se connecte à un ordinateur via USB, Skype le reconnaîtra en tant que webcam de haute qualité.

Diffusez des compétitions d’e-sport et de gaming !


Diffuser en direct des compétitions d’e-sport et de gaming est une façon très sympathique d’entrer en contact avec d’autres gamers. L’ATEM Mini vous permet de transformer ces compétitions en émissions de qualité professionnelle que vous pouvez publier via des plateformes comme YouTube Live et Twitch. Vous pouvez connecter des consoles de jeu vidéo et plusieurs caméras, puis commuter entre les sources à la simple pression d’un bouton. L’ATEM Mini comprend un DVE pour ajouter une vue des joueurs par-dessus le jeu en cours. De plus, il intègre un incrustateur pour supprimer le fond vert. Imaginez superposer votre image à la vidéo ! Il y a également une connexion d’entrée sans aucune latence pour les consoles de jeu, ainsi que des entrées micro pour les commentaires ou les dialogues entre joueurs.

Présentations vidéo Kickstarter


Vous avez une idée brillante ? Parfait, l’ATEM Mini peut vous aider à trouver des financements ! Vous avez désormais l’opportunité d’attirer des investisseurs potentiels avec une présentation vidéo professionnelle pour faire découvrir votre nouveau produit. Avec ses 4 entrées HDMI, l’ATEM Mini est assez grand pour gérer plusieurs caméras. Ainsi, vous pouvez filmer votre pitch, ajouter des gros plans de votre produit, et brancher un ordinateur pour afficher des slides. Vous pouvez également utiliser les incrustateurs pour ajouter des légendes ou des graphiques afin de mettre en avant les fonctionnalités de votre produit. Comme l’ATEM Mini est facile à utiliser, vous pouvez créer des vidéos de qualité broadcast tout seul avec un petit budget. Diffusez vos présentations en direct auprès d'investisseurs via Skype ou partagez-les sur des sites tels que Kickstarter !

Incrustateur en amont


Lorsque vous devez effectuer des incrustations rapides et fluides, utilisez les commandes du logiciel pour effectuer des ajustements précis. Les fonds verts et bleus ne sont jamais parfaitement uniformes, il est donc important d’avoir des outils puissants capables de gérer tout type d’incrustation. Profitez de fonctionnalités pour contrôler les incrustations, tels que le réglage des couleurs, la suppression des débordements et des reflets, la correction des couleurs d’avant-plan et bien plus.

Incrustateur en aval


L'ATEM Mini intègre un incrustateur en aval pour insérer des logos et des synthés au signal de sortie du programme. Chargez simplement des images avec un canal alpha PNG, TGA, BMP, GIF, JPEG ou TIFF dans la bibliothèque de médias, puis envoyez-les vers le lecteur multimédia pour l’incrustation. Les incrustations en aval sont idéales pour superposer des graphiques à votre programme vidéo.

Transitions automatiques
16 effets DVE qui peuvent être inversées
Preview Transition
Fade To Black
Contrôle des caméras

Page Média : Glissez et déposez des médias pour le mélangeur
Lecteur multimédia :  Vous pouvez utiliser les fichiers PNG, TGA, BMP, GIF, JPEG et TIFF qui  peuvent être utilisés comme logos incrustés, synthés, titres ou autres.
Bibliothèque de médias : jusqu'à 20 graphiques RVBA dans la bibliothèque de médias de l’ATEM Mini.
Page Audio : Mixeur audio multicanal professionnel jusqu’à 12 canaux d’audio depuis les 4 entrées HDMI et les 2 entrées micro.
Égaliseur paramétrique à 6 bandes pour chaque canal d’entrée
Traitement dynamique : Le mixeur audio interne Fairlight intègre un compresseur, un limiteur, un expanseur et un noise gate de qualité sur chaque canal d’entrée audio.

Paramètres du mélangeur


Personnalisation rapide des paramètres du mélangeur
Switcher Settings - General
GénéralAudioMulti ViewLibellésHyperDeckRéglage à distance
Rappelez instantanément des configurations
Switcher Snapshot
Création de macros
Contrôle de l'HyperDeck
Multi-utilisateur

Connexions

  • Nombre total d'entrées vidéo : 4
  • Nombre total de sorties vidéo : 2
  • Nombre total de sorties auxiliaires : 1
  • Nombre total d'entrées audio : 2 x mini jack stéréo 3,5 mm.
  • Nombre total de sorties audio : Aucune, audio intégré uniquement.
  • Connexion timecode : Aucune
  • Entrées vidéo HDMI : 4 x HDMI de type A, commutables en HD 10 bits. 2 canaux audio intégrés.
  • Synchronisation des entrées vidéo : Sur les 4 entrées HDMI.
  • Convertisseurs de fréquence d'images et de format : Sur les 4 entrées HDMI.
  • Sorties programme HDMI : 1
  • Ethernet : Ethernet prend en charge les normes 10/100/1000 BaseT pour le streaming live, le contrôle logiciel, les mises à jour logicielles et la connexion directe ou en réseau au panneau.
  • Interface pour l'ordinateur : 1 x USB type C 3.1 Gen 1 pour l’enregistrement sur disque externe, le signal de sortie webcam, le contrôle logiciel, les mises à jour logicielles et la connexion au panneau.

Atem Mini Pro Scheme

Normes

  • Normes de l’entrée vidéo HD : 720p50, 720p59.94, 720p60, 1080p23.98, 1080p24, 1080p25, 1080p29.97, 1080p30, 1080p50, 1080p59.94, 1080p60, 1080i50, 1080i59.94, 1080i60
  • Normes de la sortie vidéo HD : 1080p23.98, 1080p24, 1080p25, 1080p29.97, 1080p30, 1080p50, 1080p59.94, 1080p60
  • Normes vidéo Ultra HD : Aucune
  • Échantillonnage vidéo : 4:2:2 YUV
  • Précision des couleurs : 10 bits
  • Espace colorimétrique : Rec.709
  • Résolutions de l’entrée HDMI des ordinateurs : 1280 x 720p 50Hz, 59.94Hz et 60Hz - 1920 x 1080p 23.98, 24, 25, 29.97,30, 50, 59.94 et 60Hz - 1920 x1080i 50 et 59.94Hz 60Hz
  • Conversion de l'espace colorimétrique : Traitement matériel en temps réel.
  • Mixage audio
    • 6 entrées x mixeur à 2 canaux.
    • Sélection possible entre On/Off/Audio-Follow-Video par canal et contrôle du gain indépendant pour chaque canal.
    • Mesure des niveaux et crêtes. 
    • Nouvelles améliorations audio Fairlight : Compresseur, gate, limiteur, égaliseur paramétrique à 6 bandes. 
    • Contrôle de gain master.

Caractéristiques du produit

  • Incrustateurs en amont : 1
  • Incrustateurs en aval : 1
  • Incrustateurs chroma avancés : 1
  • Incrustateurs linéaires/en luminance : 2
  • Incrustateur de transition : DVE seulement.
  • Nombre total de couches : 5
  • Générateurs de motifs : 1
  • Générateurs de couleurs : 2
  • DVE avec bordures et ombres portées : 1
  • Interface : Résolution minimale du moniteur de 1366 x 768.

Streaming

  • Streaming via Ethernet : L’ATEM Mini Pro supporte le streaming en direct via Ethernet à l’aide du Real Time Messaging Protocol (RTMP).

Enregistrement

  • Enregistrement direct : 1 x port expansion USB‑C 3.1 Gen 1 permettant au support externe d’enregistrer directement un .mp4 H.264 avec l’audio AAC dans la norme vidéo de l’ATEM.
  • Format des supports : Formatage des supports en ExFAT (Windows/Mac) ou en HFS+ (Mac).

Monitoring Multi View

  • Monitoring multi view : 1 x 10 fenêtres, dont fenêtres Programme/Prévisualisation configurables gauche/droite, 4 entrées HDMI, lecteur multimédia, état du streaming, état de l’enregistrement et indicateurs audio.
  • Norme vidéo du multi view : HD

Lecteurs multimédia

  • Lecteurs multimédia : 1
  • Canaux : Fill et key pour chaque lecteur multimédia.
  • Capacité de la bibliothèque de média pour les images fixes : 20 avec signaux fill et key.
  • Format des images fixes pour la bibliothèque de médias : PNG, TGA, BMP, GIF, JPEG et TIFF.

Contrôle

  • Panneau de contrôle : Panneau de contrôle intégré. Panneau de contrôle logiciel avec fonction de contrôle des caméras inclus. Prise en charge du panneau matériel en option.
  • Connexion pour le panneau de contrôle : Ethernet prend en charge les normes 10/100/1000 BaseT. Ethernet offre une connexion directe entre le panneau et le châssis, ou via le réseau. L’ATEM Mini Pro supporte également la connexion USB-C directe. Ethernet ou USB-C pour les mises à jour logicielles.
  • Compatibilité panneau de contrôle :ATEM Software Control Panel fourni. Également compatible avec l'ATEM 1 M/E Advanced Panel et l'ATEM 2 M/E Broadcast Panel.
  • Panneau de contrôle inclus :Panneau ATEM Software Control inclus gratuitement pour Mac 10.14 Mojave, Mac 10.15 Catalina ou une version plus récente et Windows 10 64 bits uniquement.

Logiciel

  • Mises à jour logicielles : Au moyen de l'USB ou d’Ethernet en connexion directe sur les ordinateurs Mac OS X ou Windows. Comprend l’ATEM Switcher Utility.
  • Configuration :Via le logiciel ATEM Software Control, à l'exception de l'adresse IP du châssis qui doit être configurée par l’ATEM Switcher Utility connecté au châssis via USB.


Systèmes d'exploitation

  • Mac 10.14 Mojave, Mac 10.15 Catalina ou une version ultérieure.
  • Windows 10 64 bits uniquement.

Alimentation requise

  • Alimentation 1 x alimentation externe 12V.
  • Consommation d'énergie : 36W

Dimensions :

longueur 237.5 x largeur 103.5 x hauteur  35 mm

atem-mini-pro

 

 

*******************************************

ATEM streaming bridge

 

 

Blackmagic Design

atem-streaming-bridge (1)

 

  • Convertisseur vidéo permettant de recevoir un stream H.264 de n’importe quel ATEM Mini Pro et de le reconvertir en vidéo SDI et HDMI
  • Les diffuseurs peuvent l’utiliser pour connecter des liens vidéo de haute qualité directement depuis n’importe quel studio ATEM Mini Pro
  • Idéale pour utiliser l’ATEM Mini Pro comme studio broadcast à distance

atem-streaming-bridge (2)

Convertisseur vidéo Convertisseur vidéo

Nouveau convertisseur décodant les streams en direct H.264 de l’ATEM Mini Pro
pour vous connecter directement à n’importe quel diffuseur, partout dans le monde via Internet !

 

L’ATEM Streaming Bridge est un convertisseur vidéo qui décode le stream en direct de n’importe quel modèle de mélangeur ATEM Mini Pro et le reconvertit en vidéo SDI et HDMI. L’avantage de l’ATEM Streaming Bridge est que les diffuseurs peuvent l’utiliser pour connecter des liens vidéo de haute qualité directement depuis n’importe quel studio ATEM Mini Pro. Ils ont ainsi accès à une large gamme de professionnels talentueux dans le monde entier. Comme le stream vidéo de l’ATEM Mini Pro est de bien meilleure qualité que celui des logiciels de conférence, les utilisateurs bénéficient d’une qualité broadcast, exempte de l’incrustation du logo du fournisseur.

L’ATEM Streaming Bridge est un convertisseur vidéo qui permet de recevoir un stream H.264 de n’importe quel ATEM Mini Pro et de le reconvertir en vidéo SDI et HDMI. Ainsi, les utilisateurs peuvent envoyer de la vidéo à distance à travers leur réseau Ethernet local ou partout dans le monde via Internet. Tout cela est possible, car il utilise des codecs H.264 avancés pour une meilleure qualité à de très bas débits. Les diffuseurs et les blogueurs peuvent donc collaborer sur des émissions et créer des réseaux internationaux de studios broadcast ATEM Mini Pro. La configuration est facile, car l’ATEM Software Utility crée des fichiers qui peuvent être envoyés par email à d’autres studios ATEM Mini Pro. L’ATEM Streaming Bridge est la solution idéale pour utiliser l’ATEM Mini Pro comme studio broadcast à distance.

 

atem-streaming-bridge (3)

 

Vendeur et renseignements:

PBS Villejuif - France

Professional & Broadcast Service PBS

32, Avenue de l' Epi d' Or - Bâtiment B -

94800 Villejuif - FRANCE

Téléphone : 00 33 (0) 1-49-77-02-92

Fax : 00 33 (0) 1-49-77-02-91

e-mail:webmaster@pbs-video.com

*******************************************

Posté par INTERNETCOUNCIL à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2020

UNITE DE PRODUCTION ET DE POST PRODUCTION EN 4 K AVEC CAMERA BLACKMAGIC URSA - EF POUR CINEMA ET TELEVISION

UNITE DE PRODUCTION AUDIOVISUELLE POUR LA TELEVISION ET LE CINEMA NUMERIQUE AVEC AMERICAN COMPANY INTERNET COUNCIL LLC - DIACONESCO.TV

Notre unité de Production audiovisuelle s'est dotée depuis de la nouvelle Caméra numérique professionnelle fabriquée aux USA la Blackmagic Ursa - Ef pour des tournages en 4K ( 4 fois la HD ).

Cette nouvelle unité de Production numérique aussi bien pour le Cinéma ou la Télévision dispose de nombreux objectifs "photo-cinéma" interchangeables selon les besoins de chaque production bien spécifique.

104397579

Cette caméra numérique est donc révolutionnaire et modulable par l'utilisateur car elle est munie d'une monture d'objectif EF et d'un capteur 4K Super 35 avec obturateur global, de la technologie 12G-SDI, d'un moniteur intégré de 10”, de deux fentes d'enregistrement pour des cartes CFast, de scopes, de vu-mètres et bien plus encore pour les besoins d'une production audiovisuelle !

Elle est conçue pour prendre en charge l'ergonomie d'une grande équipe de tournage ou d'une seule personne, la caméra Blackmagic URSA possède donc tout en un, y compris un énorme moniteur de plateau pliable de 10 pouces, un grand capteur 4K Super 35 avec obturateur global modulable par l'utilisateur et deux fentes pour l'enregistrement interne aux formats RAW et ProRes.

 

Blackmagic Design URSA - 4K Test Footage

 

 

Blackmagic URSA Hands-on Review

 

 

95313024

Caractéristiques techniques de la caméra numérique Blackmagic Ursu 4k 35 m/m

Capteur 4K haute résolution de taille Super 35 m/m avec prise en charge supérieure du détail de l’image.

  • Obturateur global professionnel permettant des panoramiques et des mouvements de l'image fluides.
  • Large plage dynamique de 12 diaphragmes permettant de capturer davantage de détails pour un rendu de film long-métrage.
  • Compatible avec les objectifs à monture PL ou EF de très haute qualité.
  • Design modulable permettant aux clients d'actualiser et de changer le capteur et la monture d'objectif.
  • Deux fentes d'enregistrement pour cartes CFast 2.0 permettant un enregistrement illimité d'excellente qualité.
  • Des formats de fichiers ouverts compatibles avec les logiciels de montage non-linéaires les plus connus, par exemple Apple ProRes et RAW CinemaDNG compressé 12 bits. Pas de formats de fichiers personnalisés.
  • Prise en charge de l'enregistrement ProRes HQ, ProRes 422, ProRes LT, ProRes Proxy à des résolutions jusqu'à l'Ultra HD.
  • Dispose de toutes les connexions standard, y compris deux entrées XLR mic/line avec alimentation fantôme, une sortie 6G-SDI pour le monitoring avec état de la caméra superposé à la vidéo, une sortie d'alimentation XLR à 4 broches pour alimenter le viseur, une entrée de monitoring 6G-SDI, un jack pour le casque, le contrôle à distance LANC et une alimentation DC 12V à 4 broches standard.
  • Microphones stéréo intégrés pour l'enregistrement du son.
  • 3 moniteurs LCD indépendants intégrés pour les paramètres de la caméra ainsi que la saisie des métadonnées. Grand écran pliable de 10 pouces très lumineux permettant un contrôle HD avec large angle de vue.
  •  Prend en charge la capture Ultra HD et HD 1080 à 23.98, 24, 25, 29.97, 30 et jusqu'à 60 images par seconde.
  • Comprend un système de refroidissement liquide qui permettra des fréquences d'images plus élevées lorsque les capteurs pourront les prendre en charge.
  • Prise en charge des montures de trépied à attache rapide et des supports pour batteries V-Mount et Anton/Bauer Mount.
  • Inclut une version complète du logiciel de montage et d'étalonnage DaVinci Resolve.

101958148

 

Caméra numérique professionnelle : conçue pour les longs-métrages, les publicités télévisées et bien plus encore !

La caméra professionnelle Blackmagic URSA a été conçue pour les longs-métrages haut de gamme, les spots publicitaires, la production de séries télévisées, les documentaires, le journalisme électronique, les clips musicaux et bien plus encore.

Lors de travaux impliquant une grande équipe de production de plusieurs techniciens et opérateurs, nous pouvons facilement équiper la caméra d'objectifs cinéma de haute qualité, de rails, d'un mécanisme de contrôle de la mise au point, de porte-caches et bien plus encore. Avec des scopes intégrés pour l'exposition, la mise au point et les niveaux audio, il est aisé pour les directeurs de la photographie d'obtenir systématiquement de parfaits résultats.

101958273

Le grand écran de 10 pouces dédié aux assistants permet de contrôler et de mettre à jour les paramètres de la caméra indépendamment du directeur de la photographie. Grâce au grand moniteur de plateau pliable, aux scopes intégrés et à la fonction d'enregistrement interne, nous n'avons plus besoin de matériel de plateau supplémentaire lorsque nous tournons en solo, car tout est intégré à la caméra. Tout notre matériel de tournage est intégré dans un design extrêmement léger et portable !

85450858_p

LA POST-PRODUCTION NUMERIQUE TELEVISUELLE OU CINEMATOGRAPHIQUE

104546205

 

La Post-Production est assurée par nos Bancs de montage informatiques en :

- DAVINCI RESOLVE 11

- AVID COMPOSER 8.0

- FUSION 7 , etc...

- Avec les logiciels MICROSOFT WINDOWS 7 et 8.1 Pro et depuis WINDOWS 10 Pro sur toutes nos machines informatiques de montage vidéo PC HP-400 voir plus !

105009463_o

La Company Internet Council LLC - Diaconesco.tv est une Compagnie américaine dont le siège social est basé aux U.S.A. à SALEM CITY dans l'Etat de l'OREGON. 

Cette Company a aussi pour l'Europe une antenne de production et de post production basée en Italie dans la province d' Impéria à Apricale 18035. 

La Compagnie Internet Council llc - Diaconesco.tv est essentiellement tournée vers la Production et la Post-Production Audiovisuelle pour les marchés Européens et Mondiaux de Télévision. Elle propose de nombreux services entre autres ceux pour la Production Vidéo Numérique ainsi que pour la Production Télévision Haute Définition ( 4K, HDTV, HDV... )

Ses unités de montages informatisés avec ses stations PC de montage au tout numérique en temps réel servent à monter des films vidéo professionnels aux différents standards numériques en 4k, HDVD, DV, DV-Cam... aussi bien pour les Entreprises, la Publicité ou les Chaînes de Télévision classique ainsi que les Web-Télévisions et le Cinéma numérique.

Nos unités de montage permettent de faire des copies en DV, DVD, HDVD, 4 K ou bien des transferts de films dans les différents standards et formats existant toujours sur support de bandes magnétiques et bien entendu de disques numériques.

Pour toute demande de renseignements ou étude de devis gratuit sans aucun engagement quelconque de votre part, vous pouvez soit nous envoyer votre demande par mail, ou bien nous joindre par téléphone, nous nous tiendrons toujours à votre entière disposition pour répondre le plus rapidement possible à vos besoins, sans oublier de nous faire parvenir vos coordonnés exactes, à bientôt. Merci.

Gérard Diaconesco

Mobile : 00 33/ (0) 6 32 17 36 33        

Mails : internetcouncil@internetcouncil.us

                 diaconesco@internetcouncil.us 

                 diaconesco@gmail.com 

                 diaconesco@uno.it       

62424879_p

105009519

 NOS STUDIOS ET NOS BUREAUX EN EUROPE EN ITALIE 

Posté par INTERNETCOUNCIL à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


BIOGRAPHY OF DIACONESCO GERARD

BIOGRAPHY OF DIACONESCO Gérard (international journalist report)

TO DAY BIOGRAPHY OF DIACONESCO GERARD

85450858_p

 

BIOGRAPHY

DIACONESCO Gérard Alexandre 

the new corresponding member of the American company internet council llc - Agency Press DIACONESCO.TV in 2005 at to day 2020.

     

Diaconesco Gérard Alexandre is born at Nice (French)

Nationality : French

Married in 1965 papy of 4 children

French Resident in Italy at Apricale province of Imperia

Studies : level 1st. French Baccalauréat and capacity of Civil rights

Career : Monitor of wather ski and snow ski 1964-1987 in France

Professional Report Press photographer 1984-2020

Professional report of French video-television for Diaco Video and Diaco Tele Video 1986-1997

Ex-General Secretary of " Club de la Presse et des métiers de la Presse " in France Côte d'Azur 1993-1994

Ex-Assistant of French Professor Fred Forest at the University Nice Sophia Antipolis 1995 to 1999

Ex-President of ex-Association " Diacocyber " organisation for the Feast of Internet for French network 2000-2006

Ex-President of " ex-Internet Fiesta " for the French network 2002-2004

Journalist ex-Member of MONACO PRESS CLUB in 2010 at to day 2015

Journalist Member of Union de la Presse Francophone ( UPF ) in 2010 at to day 2020

Ex-Corresponding member of ADMINET FRENCH CAWA for Mediterranee region

MEDALS :

* Bronze medal of Fédération Française de ski nautique

* Siver medal of Ville de Cannes for Communication Press

* Gold medal of Mérite et dévouement Français

* Silver cross of Mérite et dévouement Français  

* Officer cross LAFAYETTE ORDER

* Cross Order Palme Or of French Civisme et Dévouement International

Direct Contact : diaconesco@uno.it & diaconesco@internetcouncil.us

Mobile : 0033 (0) 6 32 17 36 33

Professional Site & Blog :

http://diaconescotv.canalblog.com

http://internetcouncil.canalblog.com

http://companyinternet.canalblog.com

http://cyberdiaco.free.fr/index.html

on twitter :

https://twitter.com/DIACONESCOTV

on dailymotion :

http://www.dailymotion.com/diaconesco_tv

1280x720-4IP

38997500

38998195

38998222

45330376

52027903

54414441

54415149

62424879_p

85450858_o

93766016_o

DIACONESCO

fete-internet-museaav

PATRICK_MOYA_ET_GERARD_DIACONESCO

1266418

97809128

***********************************************************************

Posté par INTERNETCOUNCIL à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2020

NOUVELLE CAMERA BLACKMAGIC DESIGN URSA MINI PRO 12K (PL )

Blackmagic Design

CAMERA BLACK MAGIC

Blackmagic Design URSA Mini Pro 12K (PL) – Caméra

 

Référence : BMDURSAPRO12K

Disponible début août 2020

 

Présentation de la Blackmagic Design URSA Mini Pro 12K (PL)

La Blackmagic Design URSA Mini Pro 12K (PL) est une caméra révolutionnaire grâce à son capteur 12 358 x 6480 Super 35 12K, ses 14 stops de plage dynamique, ainsi que d’un ISO natif de 800. La caméra bénéficie de 80MP par image, d’une nouvelle colorimétrie et de la prise en charge du Blackmagic RAW pour vous permettre de travailler en 12K. Le suréchantillonnage depuis la 12K vous offre le meilleur de la 8K et de la 4K, avec des teintes de peau subtiles et d’incroyables détails dignes des appareils photo haut de gamme. Vous pouvez filmer à 60 im/s en 12K, 110 im/s en 8K et jusqu’à 220 im/s en 4K Super 16. La URSA Mini Pro 12K dispose d’une monture PL interchangeable, ainsi que des filtres ND intégrés, de deux solts pour carte CFast et SD UHS II, un port d’extension SuperSpeed USB‑C et plus encore… Le logiciel de post-production DaVinci Resolve Studio est inclus pour le montage, l’étalonnage, les VFX…

 

Points forts de la Blackmagic Design URSA Mini Pro 12K (PL)

  • Capteur CMOS Super 35 12K HDR
  • 12K 17:9 jusqu’à 60 ips, 8K DCI à 100 ips
  • 14 stops de plage dynamique
  • Monture d’objectif PL interchangeable
  • Capture d’images en Blackmagic RAW
  • Enregistrement à large bande passante jusqu’à 900MB/s
  • DaVinci Resolve Studio inclus
  • 2 slots CFast et SD UHS-II

 

CAMERA BLACK MAGIC 12 K NEWS 2020

CARACTERISTIQUES

 

Taille effective du capteur

27,03mm x 14,25mm (Super35)

Monture d’objectif

Monture PL incluse. Interchangeable avec les montures d’objectifs EF et F en option.

Contrôle de l’objectif

Connecteur broadcast à 12 broches pour les objectifs compatibles et contrôle électronique via les broches de la monture EF sur la monture d’objectif EF en option.

Plage dynamique

14 diaphragmes

Résolutions de tournage

12288 x 6480 (12K DCI)
11520 x 6480 (12K 16:9)
12288 x 5112 (12K 2.4:1)
7680 x 6408 (12K Anamorphosé)

8192 x 4320 (8K DCI)
7680 x 4320 (8K 16:9)
8192 x 3408 (8K 2.4:1)
5120 x 4272 (8K Anamorphosé)

6144 x 3240 (6K Super16)
4096 x 2160 (4K Super16)

4096 x 2160 (4K DCI)
3840 x 2160 (4K 16:9)
4096 x 1704 (4K 2.4:1)
2560 x 2136 (3K Anamorphosé)

Fréquences d’images

La fréquence d’images maximale du capteur dépend de la résolution sélectionnée. Prise en charge des fréquences d’images de 23.98, 24, 25, 29.97, 30, 50, 59.94 et 60 i/s.

Fréquences d’images haut débit

12K 17:9 Capteur en mode Full jusqu’à 60 i/s
8K DCI Capteur en mode Full jusqu’à 110 i/s
4K DCI Capteur en mode Full jusqu’à 110 i/s
8K 2.4:1 et 4K 2.4:1 jusqu’à 140 i/s

Super 16 6K jusqu’à 120 i/s
Super 16 4K jusqu’à 220 i/s

Filtres gris neutre intégrés

Quatre positions pour la roue porte-filtre IR ND : aucun, 2 diaphs, 4 diaphs et 6 diaphs.

Mise au point

Le bouton Focus active la fonction peaking et l’autofocus avec les objectifs compatibles.

Contrôle de l’iris

Molette et curseur à l’écran permettant d’ajuster manuellement l’iris sur les objectifs électroniques compatibles. Bouton Iris pour un réglage automatique de l’iris sur les objectifs compatibles afin qu’aucun pixel ne soit écrêté en mode Film. Exposition automatique « Scene average » (moyenne de la scène) en mode Video.

Dimensions de l’écran

4 pouces

Type d’écran

Écran tactile LCD capacitif.

Prise en charge des métadonnées

Données de l’objectif générées automatiquement par le protocole i/Technology avec des objectifs PL et EF électroniques compatibles et la monture d’objectif EF en option. Enregistrement automatique des paramètres de la caméra et du clap, tels que les projets, les numéros de scènes, des prises et des informations.

Commandes

Menus tactiles sur écran de 4 pouces. Boutons-poussoirs pour les autres commandes. 3 touches de raccourci assignables.

Horloge du timecode

Horloge de timecode précise. Moins d’une image de décalage toutes les 8 heures.

Connexions

Nombre total d’entrées vidéo

1 x 12G-SDI

Nombre total de sorties vidéo

1 x 12G-SDI, 1 x 3G-SDI pour le monitoring.

Débits SDI

1.5G, 3G, 6G, 12G

Entrées audio analogique

2 x XLR analogiques commutables entre les niveaux micro, ligne et AES audio. Prise en charge de l’alimentation fantôme.

Sorties audio analogique

1 x prise pour casque 3,5 mm, prend en charge les micros iPhone pour le réseau d’ordres.

Entrées de référence

Tri-Sync/Black Burst/Timecode.

Contrôle à distance

1 x entrée LANC 2,5mm pour le Démarrage/Arrêt de l’enregistrement ainsi que le réglage de l’iris et de la mise au point avec des objectifs compatibles.

Interface pour l’ordinateur

1 x USB Type-C 3.1 Gen 2 avec Power Delivery pour l’enregistrement sur disque externe.

1 x USB Type-C pour les mises à jour logicielles.

Audio

Microphone

Micro stéréo intégré.

Haut-parleur intégré

1 x haut-parleur mono.

Normes

Normes vidéo SD

Aucune.

Normes vidéo HD

1080p23.98, 1080p24, 1080p25, 1080p29.97, 1080p30, 1080p50, 1080p59.94, 1080p60, 1080i50, 1080i59.94, 1080i60

Normes vidéo Ultra HD

2160p23.98, 2160p24, 2160p25, 2160p29.97, 2160p30, 2160p50, 2160p59.94, 2160p60

Conformité aux normes SDI

SMPTE 292M, SMPTE 424 Niveau B, SMPTE 2081-1, SMPTE 2082-1

Échantillonnage audio SDI

48 kHz et 24 bits

Support

Supports

2 x logements pour carte CFast 2.0, 2 x logements pour carte SD UHS-II, 1 x port expansion USB-C 3.1 Gen 2 avec Power Delivery pour l’enregistrement sur disque externe.

Cliquez ici pour lire un récapitulatif des supports compatibles

Formatage des supports

Formatage des supports en ExFAT (Windows/Mac) ou en HFS+ (Mac).

Codecs pris en charge

Codecs

Blackmagic RAW Constant Bitrate 5:1,
Blackmagic RAW Constant Bitrate 8:1,
Blackmagic RAW Constant Bitrate 12:1,
Blackmagic RAW Constant Bitrate 18:1,
Blackmagic RAW Constant Quality Q0,
Blackmagic RAW Constant Quality Q1,
Blackmagic RAW Constant Quality Q3,
Blackmagic RAW Constant Quality Q5.

Contrôle

Contrôle externe

Blackmagic SDI Camera Control Protocol, contrôle via iPad, contrôle Bluetooth, 1 x LANC 2,5 mm pour le contrôle de l’objectif et de l’enregistrement.

Réseau d’ordres et Tally

Réseau d’ordres

Canaux SDI 15 et 16 et kit mains libres iPhone.

Voyant tally en direct

Tally sur le LCD, URSA Viewfinder et URSA Studio Viewfinder.

Caractéristiques de stockage

Type de stockage

2 x CFast 2.0
2 x cartes SD UHS-II
1 x port expansion USB-C haut débit pour les supports externes.

Débits de stockage

Débits de stockage basés sur 24 images par seconde.

12K – 12288 x 6480
Blackmagic RAW 5:1 – 578 MB/s
Blackmagic RAW 8:1 – 361 MB/s
Blackmagic RAW 12:1 – 241 MB/s
Blackmagic RAW 18:1 – 160 MB/s
Blackmagic RAW Q0 – 241 à 578 MB/s 1
Blackmagic RAW Q1 – 144 à 361 MB/s 2
Blackmagic RAW Q3 – 96 à 241 MB/s 3
Blackmagic RAW Q5 – 72 à 180 MB/s 4

8K – 8192 x 4320
Blackmagic RAW 5:1 – 258 MB/s
Blackmagic RAW 8:1 – 161 MB/s
Blackmagic RAW 12:1 – 107 MB/s
Blackmagic RAW 18:1 – 72 MB/s
Blackmagic RAW Q0 – 107 à 258 MB/s 1
Blackmagic RAW Q1 – 64 à 161 MB/s 2
Blackmagic RAW Q3 – 43 à 107 MB/s 3
Blackmagic RAW Q5 – 32 à 81 MB/s 4

6K – 6144 x 3240
Blackmagic RAW 5:1 – 145 MB/s
Blackmagic RAW 8:1 – 91 MB/s
Blackmagic RAW 12:1 – 61 MB/s
Blackmagic RAW 18:1 – 40 MB/s
Blackmagic RAW Q0 – 61 à 145 MB/s 1
Blackmagic RAW Q1 – 36 à 91 MB/s 2
Blackmagic RAW Q3 – 24 à 61 MB/s 3
Blackmagic RAW Q5 – 18 à 45 MB/s 4

4K – 4096 x 2160
Blackmagic RAW 5:1 – 65 MB/s
Blackmagic RAW 8:1 – 41 MB/s
Blackmagic RAW 12:1 – 27 MB/s
Blackmagic RAW 18:1 – 18 MB/s
Blackmagic RAW Q0 – 27 à 65 MB/s 1
Blackmagic RAW Q1 – 16 à 41 MB/s 2
Blackmagic RAW Q3 – 11 à 27 MB/s 3
Blackmagic RAW Q5 – 8 à 20 MB/s 4

Formats d’enregistrement

Blackmagic RAW Q0, Q1, Q3, Q5, 5:1, 8:1, 12:1 et 18:1 à 12288 x 6480, 11520 x 6480, 12288 x 5112, 7680 x 6408, 8192 x 4320, 7680 x 4320, 8192 x 3408, 5120 x 4272, 6144 x 3240, 4096 x 2160, 3840 x 2160, 4096 x 1704 et 2560 x 2136 stockés dans les métadonnées en 12 bits non-linéaire avec Film, Extended Video, Video ou LUT 3D personnalisée intégrée.

1 Les débits de stockage du paramètre de qualité constante Q0 cités sont purement indicatifs. Ils se basent sur un taux de compression allant de 5:1 – 12:1.

2 Les débits de stockage du paramètre de qualité constante Q1 cités sont purement indicatifs. Ils se basent sur un taux de compression allant de 8:1 – 20:1.

3 Les débits de stockage du paramètre de qualité constante Q3 cités sont purement indicatifs. Ils se basent sur un taux de compression allant de 12:1 – 30:1.

4 Les débits de stockage du paramètre de qualité constante Q5 cités sont purement indicatifs. Ils se basent sur un taux de compression allant de 16:1 – 40:1.

Les débits de stockage réels dépendent du sujet de l’image.

Logiciel

Logiciel inclus

Système d’exploitation URSA Mini

DaVinci Resolve Studio pour Mac et Windows avec clé d’activation

Blackmagic Camera Setup

Blackmagic RAW Player

Plug-in QuickLook Blackmagic RAW

Blackmagic RAW SDK

Blackmagic RAW Speed Test

Systèmes d’exploitation

Mac 10.14 Mojave,
Mac 10.15 Catalina ou une version ultérieure.Windows 10.

Alimentation requise

Alimentation

1 x alimentation externe 12V. Connecteur Molex à 12 broches à l’arrière de la fixation pour batterie.

Entrée d’alimentation externe

1 x port XLR à 4 broches pour une alimentation externe ou une batterie.

1 x connecteur Molex à 12 broches à l’arrière de la fixation pour batterie.

Fixation pour batterie V-mount spécialisée avec connecteur D-tap fournissant une tension régulée +12V à la caméra.

Alimentation

Fixation située à l’arrière de la caméra, compatible avec les fixations pour batterie conformes aux normes de l’industrie V-Mount ou Gold Mount.

Accessoires

Accessoires en option

Montures URSA Mini Pro PL, EF et F

URSA Mini Pro Shim Kit

Kit épaulière URSA Mini Shoulder Kit comprenant poignée et bras extensible

URSA Viewfinder

URSA Studio Viewfinder

URSA Mini Recorder

Support VLock URSA

Support Gold URSA

URSA Mini Mic Mount

URSA Mini Top Handle

URSA Handgrip

Blackmagic Camera Fiber Converter

Spécifications environnementales

Température d’utilisation

0° à 40°C (32° à 104°F)

Température de stockage

-20° à 45°C (-4° à 113°F)

Humidité relative

0% à 90% sans condensation

PRIX INDICATIF

9 249,00  HT

11 098,80  TTC

 

 

Posté par INTERNETCOUNCIL à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 juin 2020

CINÉMA FRANÇAIS : IL Y A BIENTÔT 10 ANS DÉJÀ DISPARAISSAIT LE GRAND ACTEUR COMÉDIEN FRANÇAIS BERNARD GIRAUDEAU

Bernard Giraudeau

 

SOURCE : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bernard Giraudeau, né le 18 juin 1947 à La Rochelle et mort le 17 juillet 2010 à Paris, est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur de cinéma et écrivain français.

Biographie

Jeunesse et formation

2- BERBARD GIRAUDEAU

Petit-fils d'un cap-hornier et fils d'un militaire de carrière (dans l'infanterie), souvent en mission pendant la Guerre d'Indochine, puis la Guerre d'Algérie[1], il s'engage en 1963, à l'âge de seize ans, dans la Marine nationale ; il entre à l'École des apprentis mécaniciens de la flotte de Toulon, implantée à Saint-Mandrier-sur-Mer, et en sort major de sa promotion, avec le grade de matelot breveté.

Embarqué de 1964 à 1966 sur le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc, comme matelot puis comme quartier-maître, il participe aux deux premières campagnes [2] de ce bâtiment tout neuf. Il embarque ensuite sur la frégate Duquesne, puis sur le porte-avions Clemenceau. Il quitte la marine au bout de sept ans pour tenter sa chance en tant qu'acteur. Âgé de vingt-deux ans à peine, il aura fait deux fois le tour du monde sur le Jeanne d'Arc.

Il occupe différents emplois aux Halles ainsi que dans une agence de publicité[3], puis se lie à une troupe de théâtre itinérant, originaire de La Rochelle.

À vingt-quatre ans, en 1971, il entre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique[4] et y obtient un premier prix de comédie classique et moderne en 1974.

Carrière

Un des premiers films de Giraudeau est Deux hommes dans la ville en 1973 avec Jean Gabin. Il alterne rapidement les rôles au cinéma aussi bien qu'au théâtre.

Il a joue aux côtés de Claude Brasseur et de Sophie Marceau dans le film La Boum en 1980, dans lequel il incarne Éric Lehman, professeur d'allemand de Vic et amant de sa mère (Brigitte Fossey).

En 1983, Le Ruffian de José Giovanni, où il joue aux côtés de Lino Ventura et Claudia Cardinale, est un très grand succès avec plus de 3,3 millions d'entrées en France.

 

bernardgiraudeau LES SPECIALISTES

 

En 1985, il joue avec Gérard Lanvin dans le film de Patrice Leconte Les Spécialistes, film d'action qui remporte aussi un énorme succès (5,3 millions d'entrées au box office).

Bernard Giraudeau au Festival de Cannes 2003.

En 1987, il passe de l'autre côté de la caméra en devenant réalisateur, tout en continuant à tourner comme acteur.

Aussi acteur de théâtre, il a été le président de la 23e Nuit des Molières le 26 avril 2009.

L'écriture

Dans les dernières années de sa vie[5], il se consacre avec succès à l'écriture et devient membre de l'association des « Écrivains de Marine ». Son roman Les Dames de nage s'est classé quinzième des ventes de romans en France en 2007 avec 117 000 exemplaires vendus[6], et ce avant sa publication en format de poche en 2008. Son dernier titre, Cher amour, publié en mai 2009 aux éditions Métailié, s'est classé huitième des ventes au classement Relay-Relaxnews du 10 au 16 juin 2009.

Le 4 novembre 2009 il se voit décerner le Prix Mac Orlan pour Cher amour, publié aux Éditions Métailié en mai 2009[7] mais ne peut se rendre à la cérémonie pour raisons de santé.

La maladie

En 2000, un cancer l'oblige à subir l'ablation du rein gauche, puis il souffre d'une métastase au poumon en 2005, ce qui le contraint à ralentir ses activités. Giraudeau comprend qu’il doit changer de vie ; il raconte alors que le cancer lui a permis d’apprendre à se connaître en pratiquant notamment la méditation dite de pleine conscience avec Jon Kabat-Zinn. Il enregistre avec lui un CD audio de douze méditations.

Il consacrera une partie de son temps à aider les malades en soutenant l'Institut Curie et l'Institut Gustave-Roussy[8].

Il meurt le 17 juillet 2010, à l’Hôpital Georges Pompidou, dans le 15e arrondissement de Paris[9], à l'âge de 63 ans, des suites du cancer qu'il combattait depuis dix ans.

Bertrand Tessier lui a consacré une biographie, Le Baroudeur romantique, réalisée pour France 5 et sortie en 2011, qui a été projetée le 11 mars 2013 à La Coursive de La Rochelle, au cours d'une soirée animée par son « pays » Jean-Louis Foulquier, où sa famille a présenté à de très nombreux amis et admirateurs du comédien le « Fonds de dotation Bernard Giraudeau » créé au printemps 2001, afin de perpétuer son action en faveur des malades du cancer.

En 2011, le film Les Lyonnais lui est dédié.

Vie privée

Sa première compagne fut l'actrice Anny Duperey, avec laquelle il a vécu dix-huit ans et avec qui il a eu deux enfants, Gaël (né en 1982) et l'actrice Sara Giraudeau (née en 1985), révélation féminine de la 21e Nuit des Molières en mai 2007.

Il fut également le compagnon de Béatrice Agenin, rencontrée au conservatoire.

Sa dernière compagne fut Thora Mahdavi-Chalandon, précédemment mariée au fils d'Albin Chalandon, Fabien.

Divers

En 1985, il aide son ami Jean-Louis Foulquier à lancer les Francofolies de la Rochelle en descendant en rappel la tour de la Chaîne.

Profondément attaché à la Marine nationale, il participe en octobre 2009 à la cérémonie de réouverture de l'école des mousses de Brest (qui avait été fermée en 1988), aux côtés du ministre de la Défense Hervé Morin et de l'amiral Pierre-François Forissier, chef d'état-major de la marine. En 2010, il est le parrain de la promotion « Frégate Thétis », du « nom de la frégate qui avait accueilli la première promotion de l'École des mousses, en 1856 »[10].

Théâtre

Filmographie

Acteur

Cinéma

 

BRAS DE FER BERNARD GIRAUDEAU

 

L'ANNEE DES MEDUSES AVEC BERNARD GIRAUDEAU

 

les-caprices-d-un-fleuve-1995-bernard-giraudea

 

une-affaire-de-gout-bernard-giraudeau-jean-pierre-lorit-dvd-zone-2

 

 

Téléfilms

 

RUE BARBARE AVEC BERNARD GIRAUDEAU

 

SAINT EXUPERY AVEC BERNARD GIRAUDEAU

 

2-SAINT EXUPERY BERNARD GIRAUDEAU

 

Séries télévisées

 

bernard-giraudeau-sur

 

Réalisateur

Réalisateur et scénariste

Réalisateur de documentaires

 

Doublage

Cinéma

Documentaires (narrateur)

Œuvres

Livres

Bande dessinée (scénariste)[modifier | modifier le code]

Livres sonores

Il a été le narrateur des quatre premiers livres de Harry Potter avant d'être remplacé par Dominique Collignon-Maurin.

 

PORTRAIT DE BERNARD GIRAUDEAU

 

Honneurs et distinctions

Bernard Giraudeau s'entretient avec Antoine Spire lors de la présentation de son roman Les Dames de nage.

Annexes

Bibliographie sur Bernard Giraudeau

  • V. Micheli, « Bernard Giraudeau : un philosophe aimable », L'Avant-Scène Cinéma, 1997, no 462, p. 1-3
  • Stéphane Rolet, « Entre la norme et le caprice : Les voies du métissage dans Les Caprices d'un fleuve de Bernard Giraudeau (1996) », La Licorne, 2004, no 69, p. 269-313
  • Mara Viliers et Gilles Gressard, Collection Ramsay : Stars d'aujourd'hui no 1 Bernard Giraudeau, 1985
  • Bertrand Tessier, Bernard Giraudeau le baroudeur romantique, Éditions l'Archipel, avril 2011. Une biographie riche de soixante-cinq témoignages inédits, d'extraits de correspondances et de photos d'enfance.
  • Victoire Theismann, L'Ami d'éternité, Pygmalion, 2016. Le récit de l'amitié[16]singulière entre l'acteur et la jeune actrice devenue auteure, psychanalyste et metteuse en scène. Enrichi de photos et d'extraits de correspondance.

Documentaires sur Bernard Giraudeau

  • Bernard Rapp, Collection les feux de la rampe: Bernard Giraudeau, DVD, 2003
  • Bernard Giraudeau, le baroudeur romantique, de Bertrand Tessier, produit par Jean-François Lepetit, France 5, 2012
  • Un jour, un destin, Bernard Giraudeau : « Je suis venu vous dire… », 1 h 34.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Jean-Luc Douin, « Le comédien Bernard Giraudeau est mort » [archive], Le Monde, 17 juillet 2010 (consulté le 17 mai 2018)
  2. Campagnes de l'école d'application des enseignes de vaisseau, "E.A.E.V", stage à la mer clôturant le cycle de formation des officiers élèves.
  3. « Le cancer a emporté Bernard Giraudeau » [archive], Libération, 17 juillet 2010 (consulté le 19 juillet 2010)
  4. Rueduconservatoire.fr [archive]
  5. Notamment Ici Paris - janvier 2011.
  6. données Ipsos/Livres Hebdo no 176
  7. Bernard Giraudeau, Cher Amour, (ISBN 978-2864246879)
  8. Paris-Match (no 3011 du 1er février 2007) [archive]
  9. « Morts en 2010 où sont-ils enterrés Celemondo News » [archive], sur celemondo.com (consulté le 4 février 2014).
  10. Christophe Violette, La Marine nationale retrouve ses petits mousses (au CIN : Centre d'instruction naval de Brest) [archive], article sur Ouest-France.fr le 15 septembre 2009
  11. La Tombe du prince scythe (documentaire) [archive]
  12. François Busnel, article « Prix des lecteurs de L'Express : Nos lecteurs votent Giraudeau » [archive], 28 juin 2007, L'Express.
  13. Comité Mac Orlan [archive], attribuant le Prix depuis 2005
  14. Bernard Giraudeau (texte d'interview sur Le Petit Prince) [archive], éditions Gallimard
  15. Bernard Giraudeau, membre des Écrivains de Marine (nommé le 29 octobre 2005) [archive]
  16. « Curiosithèque L'ami d'éternité » [archive], sur https://lacuriositheque.blogspot.fr [archive], 26 juin 2016 (consulté le 14 novembre 2017)

 

 

Posté par INTERNETCOUNCIL à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2020

Sur les traces d’Ulysse ( de L’Iliade et L’Odyssée de Homère de la Grèce Antique poète grec (VIIIème s. avant J.C.)

Sur les traces d’Ulysse ( de L’Iliade et L’Odyssée de Homère de la Grèce Antique poète grec (VIIIème s. avant J.C.) 

VASE GREC D'ULYSSE

https://institut-iliade.com/sur-les-traces-dulysse-sylvain-tesson-et-christophe-raylat/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=rejoignez_l_ecole_des_cadres_de_la_renaissance_europeenne&utm_term=2020-05-12

Alors que le confinement nous empêche de redécouvrir les itinéraires immémoriaux de notre vieille Europe, Sylvain Tesson et Christophe Raylat nous entraînent « dans le sillage d’Ulysse ». Par Ludwig von Guéfyra.

 

Ulysse, pour ceux qui ont grandi dans les années soixante, c’est d’abord l’extraordinaire série franco-germano-italo-yougoslave de Franco Rossi et Dino de Laurentiis, avec Irène Papas dans le rôle de Pénélope et Bekim Fehmiu dans celui d’Ulysse. Avec un minimum d’effets spéciaux (ceux de l’époque), elle nous transportait en huit épisodes de cinquante minutes dans le sillage d’Ulysse. Pour le petit garçon que j’étais encore, ce fut la découverte émerveillée de l’un des récits fondateurs de notre vieille Europe et de la Méditerranée ensoleillée. Et l’une ne va pas sans l’autre.

Nous avions encore la chance de recevoir une éducation « classique » fondée sur les textes historiques qui mettaient en avant les valeurs de courage, de sacrifice, d’honneur… Nos héros s’appelaient Hector, Léonidas, Ulysse… Et nous étions prêts à échanger une vie courte et intense contre une gloire éternelle.

Bien des années plus tard, en période de confinement, Sylvain Tesson nous invite à suivre les pas du roi d’Ithaque à travers cinq émissions de trente minutes produites par la chaîne Arte1, nous offrant une excellente occasion de nous poser la question du sens de l’épopée homérique.

Il offre un élément de réponse dans l’article paru dans Le Figaro Magazine 2 en accompagnement de son film : « L’une des joies à bord est de s’apercevoir que rien n’a changé depuis deux millénaires et demi de soleil. La vie se joue toujours au même tempo. Les pêcheurs pêchent, les paysans s’inquiètent, la mer pétille. C’est cela que nous sommes partis chercher en hissant les voiles : ce qui demeure. Sur cette terre, le changement est une imposture, demain une illusion et « la perfectibilité de l’homme » une calembredaine ». Il conclut : « Le génie d’Homère : avoir rassemblé l’humanité dans deux poèmes ».

Plus académique, Jacqueline de Romilly qui, à l’instar de Georges Dumézil, recommandait de commencer chaque année par la lecture de L’Iliade et de L’Odyssée, enseigne : « La Grèce a inventé l’histoire, la démocratie, le sens du tragique et de la beauté, la philosophie, la justice ». J’ajouterai volontiers : « l’esprit critique et la poésie ».

ULYSSE KID DOULAS

L'inoubliable acteur américain KIRK DOUGLAS ( 1916-2020 ) dans le rôle d'Ulysse héros de l'Odyssée film américain de 1954 

Cela mérite bien qu’on lise Homère et, pour le rendre plus réel encore, que l’on se mette, à pied, à cheval ou en bateau dans le sillage du plus rusé des Grecs.

Il existe trois grandes hypothèses pour la route d’Ulysse.

La première est celle de Victor Bérard, helléniste et traducteur d’Homère. Pétri des « Instructions Nautiques »3, il avait fait en 1912, avec son ami le photographe Frédéric Boissonas, une longue croisière en Méditerranée occidentale à la recherche des traces d’Ulysse. Pour bâtir son itinéraire, Bérard s’était appuyé sur tous les détails de navigation : neuf jours en fuite pour atteindre le pays des Lotophages (donc sur un axe Nord/Sud ou Nord-Est/Sud-Ouest dans un coup de Meltem), dix-sept jours après avoir quitté l’île de Calypso, une journée entre le pays des Phéaciens et Ithaque, ainsi que sur tous les détails topographiques dont L’Odyssée regorge : « L’autre écueil, tu verras, Ulysse, est bien plus bas… C’est là-dessous qu’on voit la divine Charybde engloutir l’onde noire »4 ou encore « Et près l’une de l’autre, en ligne, quatre sources versaient leur onde claire, puis leurs eaux divergeaient »5.

Dans le livre de photos publié en 19336, on est aussi frappé par la qualité des tirages. Ils sont immémoriaux, et on pourrait presque croire arriver la barque d’Ulysse sans devoir rien photoshoper aux paysages…

Le monde d’alors était beaucoup plus proche de celui d’Ulysse que du nôtre. Michel Déon, dans son Balcon à Spetsai7, raconte comment il vit la plage de Paléocastritsa, sur la côte occidentale de Corfou, se couvrir en moins de dix ans de parasols et de baraques à frites alors qu’en 1947, quand il la découvrit pour la première fois, elle était encore dans l’état où Ulysse y avait échoué nu, trois mille ans auparavant. Nausicaa ne fait plus rêver en vendeuse de chichi ou de chocolat glacé.

Sylvain Tesson fait essentiellement sienne la route de Victor Bérard mais se concentre sur les escales de la mer Tyrrhénienne où, aidé de géographes, archéologues, pécheurs, il s’interroge sur l’historicité et la contemporanéité de L’Odyssée« Miroir qui nous renvoie notre image et nous annonce notre avenir » et s’inquiète de l’hubris des hommes qui défie les Dieux en épuisant les ressources de la terre comme à travers le massacre des bœufs d’Hélios en Sicile.

Il se permet même de jouer un peu avec le texte homérique et la route de Victor Bérard en déplaçant le pays des Lotophages de Djerba où la situation politique interdit pratiquement d’aller, à Mykonos où chaque nuit, l’été, des milliers de touristes oublient la beauté du monde, au son de musiques déroutantes, dans des boites de nuit trop bruyantes : « Pour Homère, l’oubli est le pire des vices »10.

ulysse02

L'inoubliable acteur américain KIRK DOUGLAS ( 1916-2020 ) dans le rôle d'Ulysse héros de l'Odyssée film américain de 1954 

La deuxième route est celle de Tim Séverin11. Explorateur, écrivain, étudiant à Oxford, fils de planteur de thé en Inde, il y a du Kipling en lui. Tim a passé sa vie à refaire les itinéraires des grands aventuriers — Saint Brendan, Simbad le marin, Jason et les Argonautes — en cherchant à se rapprocher au plus près de leurs conditions de voyage. Ainsi en 1984, à la barre d’une galère grecque, il rejoint à la rame la Géorgie soviétique, pays de l’antique Toison d’or de Jason, en partant de Spetsai en Grèce.

L’avantage de ce type de reconstitution qui s’inscrit dans la lignée des navigations de Thor Heyerdahl12, est de montrer que cela a été possible, non qu’elle soit vraie, mais c’est déjà beaucoup.

Dans sa narration du voyage de Jason13, le chapitre consacré à la remontée du Bosphore est une pure merveille : « Pendant les six derniers milles nautiques du Bosphore, un vaisseau à rames naviguant vers le nord-est contraint par le courant de coller à la rive occidentale du détroit. Puis, juste au moment où la mer Noire s’ouvre devant le marin, celui-ci découvre sur sa gauche l’anse minuscule de Garipce, qui lui offre un havre parfait. Et le marin accoste alors pour trois raisons : se reposer après les efforts du Bosphore et avant d’entrer dans la mer Noire ; demander des renseignements sur la façon de naviguer dans les eaux inconnues qui l’attendent ; et surtout embarquer ce qui demeure pour lui le bien le plus précieux : de l’eau douce ».14 (pp. 174–175).

Ces observations, au « ras-de‑l ’eau », sont donc extrêmement pertinentes. Tim Severin place ainsi les Lotophages en Libye, du fait de l’incapacité de la galère à fuir autrement que vers le Sud dans le coup de Meltem, ce qu’il démontre. Donc en partant du cap de Malée on arrive nécessairement en Libye après neuf jours de mer. Pas à Djerba. De surcroît, on y trouve aussi le sidr, une espèce de pâte sucrée tirée du fruit d’un arbre à épines — le jujubier sauvage — dont le nom botanique est le zizyphus lotus. Le sidr endort, car on y mélange du haschisch.

Si le pays des Lotophages est bien en Libye, alors il n’y a aucune raison pour partir ensuite vers l’ouest une fois que l’on prend la route du retour vers Ithaque. Au contraire, c’est plein nord.

C’est donc bien dans les îles grecques qu’il faut rechercher le parcours d’Ulysse. Et c’est ce que fait Tim Severin avec brio. Son livre situe l’essentiel de son itinérance en Méditerranée orientale, sauf pour l’escale chez la nymphe Calypso, qui reste un mystère. Cette zone de navigation peut sembler réduite mais il ne faut pas oublier qu’Ulysse, sur les dix ans de son errance, en passe sept dans les bras de Calypso, et un dans les bras de Circé.

Enfin, la troisième hypothèse, peut-être la plus farfelue, a été popularisée par Gilbert Pillot et Alain Bombard15, qui lisent dans L’Odyssée la description codée d’une route commerciale (donc à garder secrète, d’où le code) vers le septentrion et les sources du commerce de l’ambre, de l’orichalque et de l’or.

Le lecteur l’aura bien compris, si je prête plus de crédit à la navigation de Tim Severin, je laisse très volontiers la conclusion à Victor Bérard qui, en introduction Des Navigations d’Ulysse, nous écrit : « Le poète a utilisé des descriptions de mer et de côtes faites par des navigateurs. L’une des plus grandes œuvres de la littérature universelle recouvre donc une réalité vivante qui la rend plus passionnante encore. »16

Ces différents guides : Bérard, Severin, Pillot et Tesson, nous invitent à redécouvrir l’Odyssée et, quelle que soit la route, à faire nôtre la leçon qu’Ulysse nous donne tout au long de ses dix ans d’errance : il ne faut jamais perdre de vue le but afin de rejoindre Ithaque pour remettre de l’ordre dans la maison du père et retrouver la fidèle Pénélope…

Ludwig von Guéfyra

Notes

1. La série reste disponible sur le site Arte.tv jusqu’au 15 juin. Elle sera sans doute disponible en DVD par la suite.
2. Le Figaro Magazine du 10 avril 2020. p.61
3. Il avait été répétiteur à l’École Navale.
4. Odyssée, XII101, 104 : Il pourrait s’agir là des remous du détroit de Messine.
5. Ibid, V, 70–71 : Zone d’atterrissage sur l’île de Calypso.
6. Victor Bérard, Dans le sillage d’Ulysse, Librairie Armand Colin 1933.
7. Michel Déon, Le balcon de Spetsai, éditions Gallimard 1961.
8. Épisode 1.
9. Épisode 4.
10. Épisode 1.
11. Voir son site : www.timseverin.net
12. Kon TIki du Pérou au Touamoutou en 1947, puis le Râ II du Maroc à la Barbade en 1969.
13. Tim Severin, Le voyage de Jason, éditions Albin Michel, 1987.
14. Op. cit. p.187.
15. Gilbert Pillot, Le code secret de l’Odyssée. Les Grecs dans l’Atlantique, éditions Robert Laffont, 1979.
16. Victor Bérard, Les navigations d’Ulysse, éditions Armand Collin, 1971. Vol. 1 : Ithaque.

Posté par INTERNETCOUNCIL à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2020

LE CAMESCOPE PROFESSIONNEL SONY PDW-680 XDCAM HD422 DISPOSANT DE 3 CAPTEURS CMOS EXMOR 2/3"

Sony PDW-680 XDCAM – Caméra d’épaule

Caméscope d’épaule SONY PDW-680 XDCAM HD avec trois capteurs CMOS Exmor 2/3″ enregistrement SD/Full HD

p_1_0_3_7_0_10370-CAMESCOPE-XDCAM-SONY-PDW-680

DESCRIPTION

Le PDW-680 XDCAM HD422 est un caméscope Professional Disc milieu de gamme qui reprend de nombreuses fonctions du PDW-700, son prédécesseur haut de gamme. Le PDW-680 possède trois capteurs CMOS Exmor 2/3″ pour enregistrer des flux HD (1080/50i – 1080/60i) ou SD (MPEG IMX – DVCAM SD) en standard. Le mode progressif est disponible uniquement en lecture.

 

Pour une migration optimisée des caméscopes à bande vers un environnement de production numérique sur PC, le PDW-680 constitue un choix très efficace grâce à une interopérabilité MXF/MPEG et des fonctions avancées de gestion des métadonnées.

 

• Trois capteurs CMOS Exmor 2/3″ à haute sensibilité : Le PMW-680 est équipé de trois capteurs CMOS Exmor™ 2/3″, chacun avec un nombre de pixels effectifs de 1920 (H) x 1080 (V). Vous bénéficiez ainsi d’une excellente qualité d’image avec une résolution Full HD. Ces capteurs 2/3″ procurent une sensibilité très élevée de F12 en mode 60 Hz (F13 à 50 Hz), un rapport signal/bruit remarquable de 59 dB et une résolution horizontale de 1000 lignes TV à 60i.

• Autonomie optimisée et consommation réduite : Le capteur CMOS Exmor est doté d’un design unique qui lui permet de déployer un convertisseur A/N pour chaque colonne de pixels, réduisant ainsi la fréquence d’horloge par rapport à des capteurs CMOS conventionnels. Ceci permet de réduire significativement la consommation d’énergie du caméscope. Si le PDW-680 possède une taille et un poids équivalents à ceux du PDW-700, sa consommation d’énergie est inférieure d’environ 5 W, ce qui confère une meilleure autonomie à la batterie.

• Enregistrement SD ou HD :  Le PDW-680 dispose de capacités polyvalentes d’enregistrement multiformat. Vous pouvez sélectionner un format d’enregistrement HD (MPEG HD422, MPEG HD) ou SD (MPEG IMX 50/40/30 et DVCAM) en 59,94i et 50i. Le mode progressif est disponible uniquement en lecture. Doté d’un convertisseur intégré HD et SD (en up et down), le PDW-680 peut être incorporé à un système de production SD existant ou être utilisé pour un fonctionnement HD.

• Fonction Digital Extender 4x pour zoom avancé sans perte de sensibilité : Le PDW-680 inclut une fonction Digital Extender (multiplicateur de focale numérique) qui permet d’agrandir les images jusqu’à quatre fois. Contrairement aux multiplicateurs traditionnels, le multiplicateur de focale numérique évite toute dégradation de la sensibilité des images. Si vous combinez le multiplicateur de focale numérique avec le grossissement de la mise au point, l’image va être agrandie huit fois avec une précision accrue.

• Cartes d’entrées composite analogique et HD/SD SDI optionnelles pour utilisation Pool-feed : Le PDW-680 vous permet d’installer simultanément une carte d’entrée composite analogique CBK-SC02 et une carte d’entrée CBK-HD01 HD/SD SDI. Les cartes optionnelles permettent au caméscope d’enregistrer du contenu vidéo et audio à partir d’un deck ou d’un caméscope externe.

• Grand choix de microphones : Le PDW-680 est équipé du même microphone stéréo haute qualité que le caméscope PMW-350. Il est également compatible avec une large gamme de microphones via son interface VF, ce qui permet de travailler avec des microphones à canon tels que l’ECM-680S, l’ECM-678 et l’ECM674*. Il dispose aussi d’un emplacement pour installer le récepteur de microphone sans fil numérique DWR-S01D/S02D, qui garantit une transmission stable et sécurisée sur deux canaux. Le récepteur de microphone analogique de la série WRR-855 est également compatible. *Pour l’ECM-678 et l’ECM-674, le câble de conversion 3 broches – 5 broches EC-0.5X3F5M n’est pas fourni.

 Convertisseur analogique/numérique14 bits : Le PDW-680 utilise un convertisseur A/N 14 bits permettant le traitement des images capturées par les CCD haute performance avec un maximum de précision. Cette conversion A/N haute résolution permet notamment une reproduction extrêmement fidèle de la gradation des zones demi-teinte/foncées de l’image, autorisant des travaux créatifs inouïs. Grâce au convertisseur A/N 14 bits, la compression « pre-knee » des signaux dans les zones les plus brillantes peut être éliminée et la caméra peut clairement reproduire un sujet à luminance très élevée sous une plage dynamique de 600 %.

 •Technologie DSP LSI avancée  : Le tout nouveau processeur DSP (traitement de signal numérique) LSI est au cœur du dispositif de traitement de l’image du caméscope PDW-680. Associé avec le convertisseur A/N 14 bits, il reproduit des images capturées par le CCD avec un maximum de précision. Les réglages de la balance des blancs, des taches au blanc et des taches lumineuses (« flare ») sont réalisés en numérique, permettant ainsi une correction stable de l’image. Par ailleurs, le PDW-680 fournit un mode de suppression de bruit qui permet de réduire le bruit haute fréquence d’un signal vidéo à l’aide de la technologie avancée de traitement numérique de Sony.

• Enregistrement audio haute qualité 24 bits sur 4 canaux : Le PDW-680 enregistre un son non compressé 24 bits sur 4 canaux. De plus, il est équipé d’un grand nombre d’interfaces audio.

• Prise en main confortable : Le caméscope PMW-680 est conçu pour être très compact, léger, ergonomique et bien équilibré, ce qui offre un haut degré de mobilité et de confort dans de nombreuses situations de tournage. Il ne pèse que 6 kg, y compris avec son viseur HDVF-20A, son microphone ECM-680S, son disque PFD50DLA et sa batterie BP-GL95.

• Bloc optique résistant aux chocs et à la poussière : Le PDW-680 est doté de plusieurs dispositifs qui permettent de limiter les erreurs causées par les chocs ou par la poussière qui pénètre à l’intérieur du lecteur. L’ouverture du compartiment à disque est protégée par un double clapet afin d’empêcher la poussière d’y entrer. De plus, quatre amortisseurs maintiennent en place le compartiment à disque et absorbent les chocs avant qu’ils n’atteignent le lecteur.

• Viseurs optionnels : Deux types de viseurs optionnels sont disponibles : les viseurs monochromes de 2 pouces* HDVF-20A et HDVF-200, et le viseur couleur de 3,5 pouces* HDVF-C35W. *Taille de l’écran mesurée en diagonale.

• Ecran LCD de 3,5 pouces : Un grand écran LCD couleur, très simple d’utilisation et disposé sur le côté du caméscope, vous permet de visualiser instantanément les séquences enregistrées, d’accéder aux menus de configuration et de visionner des indicateurs d’état comme des niveaux audio à quatre canaux, la capacité de disque et le niveau de batterie. Il permet aussi des opérations avancées comme la recherche des imagettes et la sélection des plans. *Taille de l’écran mesurée en diagonale.

 Obturation lente pour une meilleure créativité : La vitesse d’obturation du PDW-680 peut être ralentie jusqu’à 16 images (la vitesse d’obturation est réglable sur 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 16 images). Pendant cette période, la charge électrique s’accumule sur les capteurs CCD, augmentant considérablement la sensibilité. Il vous est ainsi possible de filmer dans des environnements extrêmement sombres. La fonction d’obturation lente vous permet d’utiliser des vitesses d’obturation plus longues que la fréquence d’images, et de créer un effet de flou intentionnel sur des objets en mouvement, pour une plus grande créativité de tournage.

• Enregistrement par intervalles : Le caméscope PDW-680 offre une fonction d’enregistrement par intervalles, qui permet d’enregistrer les signaux à des intervalles prédéfinis. Cette fonction est pratique pour le tournage sur de longues durées, et lors de la création d’images avec effets spéciaux de mouvement très rapide.

• Enregistrement sur mémoire cache : Le PDW-680 inclut une fonction d’enregistrement sur mémoire cache, particulièrement adaptée aux applications ENG. En mode Standby, une fois que le bouton d’enregistrement est activé, les 30 secondes précédentes sont automatiquement enregistrées dans la mémoire du caméscope. Cela veut dire que tout ce qui se déroule 30 secondes avant d’appuyer sur le bouton REC est quand même enregistré sur le disque. En outre, cette fonction est disponible même lorsque le disque n’est pas encore inséré, ce qui évite la perte de scènes importantes. Vous pouvez modifier le délai à partir du menu du caméscope. Grâce à cette fonction d’enregistrement en mémoire cache, vous pouvez remplacer les disques sans interrompre l’enregistrement. Si le remplacement du disque s’effectue dans les 30 secondes, aucune image n’est perdue et l’enregistrement se poursuit de manière ininterrompue sur le nouveau disque.

• Flux vidéo DVB-ASI pour les transmissions hertziennes et par satellite : Utilisé avec l’adaptateur MPEG TS HDCA-702*, le PDW-680 fournit une sortie MPEG TS (flux de transport) via un connecteur DVB-ASI. Le HDCA-702 encode les signaux au format MPEG TS et les sort via son connecteur DVB-ASI, alors que le PDW-680 enregistre les images simultanément sur disque. Le débit binaire peut être réglé entre 17,5 Mbits/s et 43 Mbits/s, ce qui est adapté aux transmissions utilisant des modulateurs hertziens et satellite.

• Contrôle de gain fluide : Le caméscope PDW-680 propose de nombreux réglages du gain et dispose d’un système de contrôle facile à utiliser. Réglez facilement le gain via les commandes assignables du caméscope. La transition entre chaque valeur de gain est extrêmement fluide et évite les changements brutaux qui nuisent à la qualité de l’image.

• Filtres optiques ND et filtres électroniques CC : Le caméscope PDW-680 est équipé de filtres optiques à densité neutre (ND) et de filtres électroniques de correction des couleurs (CC). Le filtre optique ND est contrôlé par un porte-filtre intégré : clair, 1/4ND, 1/16ND/ et 1/64ND. Le filtre électronique CC permet d’obtenir facilement la température de couleur souhaitée en choisissant le mode (3200K/4300K/5600K/6300K) sur un bouton assignable. Vous pouvez sélectionner les quatre valeurs l’une après l’autre ou choisir une seule valeur prédéfinie. Le filtre CC permet aussi de régler la température des couleurs instantanément sur le niveau requis à une valeur absolue de 3200K, 4300K, 5600K ou 6300K. Ce réglage peut s’effectuer à l’aide d’une touche assignable. Cette fonction est très utile lorsque les conditions de tournage changent soudainement et qu’un réglage immédiat est nécessaire.

• Fonction Trigger REC : Le PDW-680 est doté de la fonction « Trigger REC », qui permet de synchroniser l’enregistrement avec le PDW-HD1500 ou les unités d’enregistrement sur mémoire Flash connectés via l’interface HD-SDI (HD422 à 10 bits). C’est une fonctionnalité très utile pour la sauvegarde des enregistrements.

p_1_0_3_6_9_10369-CAMESCOPE-XDCAM-SONY-PDW-680

brochure Sony PDW-680

 

FICHE TECHNIQUE ET SPECIFICATION 

  Approx. 4.3 kg (body)
  Approx. 9 lb 8 oz (body)
  Approx. 6.0 kg (with VF, Mic, Disc, BP-GL95 battery)
  Approx. 13 lb 4 oz (with VF, Mic, Disc, BP-GL95 battery)
Dimensions (W x H x D)*1 124 x 269 x 332 mm (excluding protrusions, body only)
  5 x 10 5/8 x 13 1/8 inches (excluding protrusions, body only)
Power Requirements DC 12 V +5.0 V/-1.0 V
Power Consumption Approx. 35 W (while recording, without options, color LCD on)
  Approx. 39 W (while recording, with viewfinder, color LCD on, manual lens, microphone)
Operating Temperature -5C to +40C
  23F to 104F
Storage Temperature -20C to +60C
  -4F to +140F
Humidity 10% to 90% (relative humidity)
Continuous Operating Time Approx. 135 min with BP-GL95 battery
Recording Format (Video) MPEG HD422 (50 Mbps)
  MPEG HD:
  - HQ mode (35 Mbps max.)
  - SP mode (25 Mbps),
  - LP mode (18 Mbps max.) (playback only)
  MPEG IMX (50/40/30 Mbps)
  DVCAM (25 Mbps)
Recording Format (Proxy Video) MPEG-4
Recording Format (Proxy Audio) A-law (4 ch/8 bits/8 kHz)
Recording/Playback Time (MPEG HD422) 50 Mbps: Approx. 95 min (PFD50DLA), Approx. 43 min (PFD23A)
Recording/Playback Time (MPEG HD) 35 Mbps, 4-ch audio: More than 145 min (PFD50DLA), More than 65 min (PFD23A)
  35 Mbps, 2-ch audio (playback only): More than 150 min (PFD50DLA), More than 68 min (PFD23A)
  25 Mbps, 4-ch audio: Approx. 190 min (PFD50DLA), Approx. 85 min (PFD23A)
  25 Mbps, 2-ch audio (playback only): Approx. 200 min (PFD50DLA), Approx. 90 min (PFD23A)
  18 Mbps, 4-ch audio (playback only): More than 248 min (PFD50DLA), More than 112 min (PFD23A)
  18 Mbps, 2-ch audio (playback only): More than 265 min (PFD50DLA), More than 122 min (PFD23A)
Recording/Playback Time (MPEG IMX) 50 Mbps: Approx. 100 min (PFD50DLA), Approx. 45 min (PFD23A)
  40 Mbps: Approx. 120 min (PFD50DLA), Approx. 55 min (PFD23A)
  30 Mbps: Approx. 150 min (PFD50DLA), Approx. 68 min (PFD23A)
  Recording/Playback Time (DVCAM)
  25 Mbps: Approx. 185 min (PFD50DLA), Approx. 85 min (PFD23A)
Recording Frame Rate HD 422 50 Mode: MPEG-2 422P@HL, 50 Mbps
  - 1920 x 1080/ 59.94i, 50i
  HD 420 HQ Mode: MPEG-2 MP@HL, 35 Mbps
  - 1440 x 1080/ 59.94i, 50i
  SD: MPEG IMX /DVCAM Mode
  - 720 x 486/ 59.94i
  - 720 x 576/ 50i
 
Lens
Lens Mount 2/3-inch type 48 bayonet mount
 
Input/Output
Genlock Input BNC (x1), 1.0 Vp-p, 75 Ω*2
  Composite Input with CBK-SC02
Timecode Input BNC (x1), 0.5 Vp-p to 18 Vp-p, 10 kΩ
SDI Input With CBK-HD01, BNC (x1)
  HD/SD switchable;
  HD-SDI: SMPTE 292M (w/embedded audio)
  SD-SDI: SMPTE 259M (w/embedded audio)
Audio Input CH-1/CH-2: XLR-type 3-pin (female) (x2), Line/Mic/Mic +48V/AES/EBU selectable
Mic Input XLR-type 5-pin (female, stereo) (x1)
Test Output BNC (x1), switchable;
  HD: Y
  SD: composite (character on/off)
SDI Output BNC (x2)
  1 (HD/SD switchable);
  HD-SDI: SMPTE 292M (with embedded audio)
  SD-SDI: SMPTE 259M (with embedded audio)
  2 (HD/SD switchable, character on/off);
  HD-SDI: SMPTE 292M (with embedded audio)
  SD-SDI: SMPTE 259M (with embedded audio)
Audio Output CH-1/CH-2: XLR-type 5-pin (male, stereo) (x1)
Timecode Output BNC (x1), 1.0 Vp-p, 75 Ω
Earphone Output Mini-jack (x2); front: monaural, rear: stereo/monaural
Speaker Output Monaural
DC Input XLR-type 4-pin (male) (x1), 11 V to 17 V
DC Output 4-pin (x1) (for wireless microphone receiver), 11 V to 17 V DC (MAX 0.5 A)
Lens 12-pin
Remote 8-pin
Light 2-pin, DC 12 V, max. 50 W
i.LINK IEEE 1394, 6-pin (x1), File Access Mode*3
Memory Stick (x1) for camera setup files
Ethernet RJ-45 (x1), 100BASE-TX: IEEE 802.3u, 10BASE-T: IEEE 802.3
USB (x1) for Wi-Fi Adapter, USB Memory, USB Keyboard
 
Audio Performance
Frequency Response 20 Hz to 20 kHz, +0.5 dB/-1.0 dB
Dynamic Range More than 93 dB
Distortion Less than 0.08% (at 1 kHz, reference level)
Crosstalk Less than -70 dB (at 1 kHz, reference level)
Wow and Flutter Below measurable limit
Headroom 12/16/18/20 dB (selectable)
 
Camera Section
Imager 3-chip 2/3-type Exmor Full HD CMOS
Effective Picture Elements 1920 (H) x 1080 (V)
Optical System F1.4 prism system
Built-in Optical Filters 1: Clear, 2: 1/4ND, 3: 1/16ND, 4: 1/64ND
Shutter Speed (Time) 59.94i: 1/100, 1/125, 1/250, 1/500, 1/1000. 1/2000, ECS*4 , SLS*5
  50i: 1/60, 1/125, 1/250, 1/500, 1/1000, 1/2000, ECS*4 , SLS*5
Shutter Speed (Slow Shutter (SLS)) 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 16-frame accumulation*6
Sensitivity (2000 lx, 89.9% reflectance) 59.94i: F12 (typical)
  50i: F13 (typical)
Minimum Illumination Approx. 0.014 lx (F1.4 lens, +42 dB, with 16-frame accumulation)
White Balance Preset (3200K), Memory A, Memory B/ATW
Gain Selection -6, -3, 0, 3, 6, 9, 12, 18, 24, 30, 36, 42 dB
S/N Ratio 59 dB
Horizontal Resolution 1,000 TV lines or more (1920 x 1080i mode)
Registration Less than 0.02%
Modulation Depth 45% or more at 27.5 MHz (typical)
 
Viewfinder
Viewfinder Option
 
Other Equipment
Built-in LCD Monitor 3.5-inch type color LCD monitor*7
Built-in Speaker (x1)
 
Supplied Accessories
Supplied Accessories Stereo Microphone (1)
  Shoulder strap (1)
  Operation Guide (Countries ) (1)
  CD-ROM manual (1)
  Application software CD-ROM (1)
 
  *1 The values for dimensions are approximate.
  *2 Recording/ Playback time may vary the according to the encoding or memory.
  *3 The genlock output connector is used for composite output when the optional CBK-SC02 is used.
  *4 AVC(DV) interface is not supported.
  *5 HDV/ DV stream input/ output are available only FAT mode. DVCAM stream input is only for monitoring use on viewfinder.
  *6 ECS: Extended Clear Scan
  *7 SLS: Slow Shutter
  *8 Slow shutter setting frames vary according to the system frequency.
  *9 Only even number of frame setting is available in 720p mode. Slow shutter can not function with the digital extender.
  *10 Viewable area measured diagonally.

 

 

155077192514218

1550771927288755

1550771930368088

1550771930493511

1550771930531185

 

1550771931620135

1550771931720946

 

 

LES ACCESSOIRES DE LA SONY PDW-680 XDCAM 

orca-or-12-3

p_1_2_4_0_3_12403-CHARGEUR-RAPIDE-MONTURE-V-IDX-VL-2PLUS

p_1_4_7_5_0_14750-BATTERIE-IDX-CUE-D150

p_1_4_8_7_2_14872-BATTERIE-IDX-CUE-D75

p_1_6_1_9_6_16196-PLAQUE-DADAPTATION-IDX-MD-NBV

p_1_6_4_1_2_16412-ADAPTATEUR-SONY-CBK-WA02

p_1_7_9_7_8_17978-KIT-NETTOYAGE-OPTIQUE-ZEISS-ZELCK2

p_1_9_0_5_9_19059-MATTEBOX-VOCAS-MB-435

p_2_5_0_3_0_25030-VISEUR-LCD-SONY-HDVF-L10

p_2_9_7_1_1_29711-semelle-sony-VTC-U14 (1)

p_8_9_9_4_8994-BATTERIE-RECHARGEABLE-LITHIUM-ION-BPGL65A

p_8_9_9_5_8995-BATTERIE-RECHARGEABLE-LITHIUM-ION-BPGL95A

p_9_0_2_5_9025-VISEUR-HD-NB-CRT-2-OEILLETON

 

p_9_0_2_6_9026-VISEUR-SONY-HDVF-20A

p_9_0_7_2_9072-ENREGISTREUR-XDCAM-MOBILE-SDHD-EN-USB

p_9_0_7_5_9075-DISQUE-OPTIQUE-XDCAM-SONY-50Go

 

Posté par INTERNETCOUNCIL à 09:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]